Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Lundi 14 Janvier 2013

Simone LeBlanc-Rainville publie un ouvrage sur une pionnière du féminisme en Acadie

Agrandir l'image
L’ouvrage, intitulé « Corinne Gallant : une pionnière du féminisme en Acadie », est le premier titre de la collection « Mémoire biographique » de l’Institut d’études acadiennes, une collection consacrée aux paroles d’Acadiennes et d’Acadiens qui ont contribué au développement de leur société. Cet ouvrage témoigne de la vie de Corinne Gallant, une ardente féministe dont la carrière a été marquée par de nombreux engagements visant à faire avancer la cause des femmes.

Simone LeBlanc-Rainville est une professeure émérite en éducation de l’Université de Moncton. Elle a enseigné pendant plusieurs années à l’École Normale de Moncton pour ensuite enseigner à la Faculté des sciences de l’éducation de l’Université de Moncton. Pendant sa carrière universitaire, elle a été directrice adjointe du Département d’administration scolaire, enseignement secondaire et orientation, et directrice du Département des ressources humaines en éducation. Elle a également occupé le poste de secrétaire générale de l’Université de 1995 à 1997.

Elle a également siégé à plusieurs comités gouvernementaux en lien avec les programmes d’études, en plus d’avoir été évaluatrice de manuels scolaires et d’examens pour le ministère de l’Éducation. Très engagée dans sa communauté, elle a toujours eu à cœur la défense des droits des femmes et des francophones.

Mme LeBlanc-Rainville a publié en 1995 le roman « Madeleine ou la rivière au printemps », qui a remporté le prix France-Acadie. Elle est également coauteure avec Maurice Rainville de la biographie de Léger Comeau, publiée en 2000.

« Depuis quelques années, je cherchais un moyen de faire connaître l’apport des Acadiennes au féminisme, explique-t-elle. Je trouvais le projet attrayant mais il me paraissait difficile à réaliser. J’ai alors pensé au rôle joué par Corinne Gallant au sein d’associations vouées à l’avancement de la condition de la femme. Il m’est apparu que la description de sa contribution pouvait me fournir l’encadrement souhaité. »
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.