Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Vendredi 18 Janvier 2013

« Alphée des étoiles » est à l’affiche des Rendez-vous de l’ONF en Acadie

Cet hiver, les C proposent une saison remplie de nouveautés puisque la quasi-totalité des films sont de 2012. Voilà l’occasion de faire le plein en cinéma pour les journées froides à venir. La saison d’hiver commence pendant la semaine du 20 janvier pour se terminer pendant celle du 7 avril L’entrée est libre.

Le film « Alphée des étoiles » (2012, 83 minutes), du réalisateur Hugo Latulippe, sera présenté le lundi 21 janvier à 19 heures dans la salle de projection 163 du pavillon Jacqueline-Bouchard au campus de Moncton. Il sera précédé du court métrage d’animation « Merci mon chien », de Nicolas Bianco-Levrin et Julie Rembauville (2012, 8 minutes).

Se laisser transporter par le cinéma
Chaque semaine, l’Office national du film du Canada et ses partenaires invitent le public à des rencontres privilégiées avec le cinéma en français. Des films qui traitent des questions sociales de l’heure ainsi que plusieurs animations et courts métrages débordant de créativité sont à l’horaire.

Les cinéphiles auront l’occasion de voir des films qui abordent divers enjeux sociaux d’actualité dont le très primé « La dette », (2011) de Jennifer Baichwal. Le film est inspiré du livre à succès de Margaret Atwood, « Comptes et légendes », la dette et la face cachée de la richesse. Portrait d’une triste réalité, « Le peuple de la rivière Kattawapiskak » (2012), d’Alanis Obomsawin, fait état d’une terrible crise du logement et de la pauvreté grandissante d’une communauté crie du nord de l’Ontario en présentant des images choc de froidure et de cambuses. « Le prix des mots » (2012), de Julien Fréchette, est un thriller documentaire troublant qui relate l’escalade des procédures juridiques entourant les procès qui opposent les compagnies minières canadiennes Barrick Gold et Banro à l’auteur Alain Deneault, ses collaborateurs et les Éditions Écosociété, après la sortie du livre « Noir Canada » en 2008.

Des productions acadiennes seront aussi à l’affiche dont « Une dernière chance », de Paul Émile d’Entremont, et le court métrage « Une affaire de famille », de Justin Guitard (Tremplin 2011). Les deux oeuvres ont été primées au Festival international du cinéma francophone en Acadie 2012 en novembre dernier. Le film « Chez nous » (2012), du réalisateur acadien Richard LeBlanc, sera également à l’affiche (Tremplin 2011).

Le cinéma, c’est aussi l’occasion de faire un voyage dans le monde des arts. Le public sera invité à plonger au coeur du monde de Kent Nagano avec « Montréal Symphonie » (2010), de Bettina Ehrhardt. Le film « Le chant des ondes » (2012, Caroline Martel) lève le voile sur l’univers passionnant du plus sensible des instruments électroniques : les ondes Martenot.

Alphée des étoiles
Alphée est atteinte d’une maladie génétique rare qui ralentit son développement. Et pourtant, l’enfant déjoue tous les pronostics médicaux. Quand, par intuition, les parents refusent son entrée dans une école spécialisée, toute la petite famille part en Europe s’installer dans les Alpes suisses pendant une année. Son papa profite alors de cette période pour favoriser ses apprentissages. Émouvante déclaration d’amour d’un père à sa fille, le film est aussi l’histoire d’un pari, celui de voler un an à la vie et de renverser le cours des choses afin qu’Alphée puisse intégrer une classe ordinaire à son retour.

Journal intime doublé d’un conte initiatique, « Alphée des étoiles » est une œuvre personnelle qui tranche avec les films plus politiques du cinéaste. Avec une patience attendrie, le film bouscule les certitudes et révèle le monde sous un jour inédit qui échappait jusqu’ici aux regards trop pressés.

Après des études en arts et en cinéma, Hugo Latulippe participe à « La Course destination monde », de Radio-Canada. Artiste-résident à l’ONF, il fait ses premières armes de cinéaste sous la direction d’André Gladu. Déjà abondante et primée tant ici qu’à l’étranger, sa filmographie, qui aborde souvent des thèmes politiques, comprend notamment : « Bacon, le film », « Ce qu’il reste de nous » et « République : un abécédaire populaire ». « Alphée des étoiles » est son plus récent film. Le collectif « Esperamos », qu’il a cofondé en 2005, réunit aujourd’hui certains des cinéastes documentaires les plus en vue au Québec.

Renseignements : 384-6897 / madoblan@nbnet.nb.ca
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.