Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mercredi 11 Janvier 2012

Entente de principe entre la Faculté d’administration et les HEC-Montréal pour la formation en français des futurs comptables agréés au Nouveau-Brunswick

La photo nous fait voir, de gauche à droite, Louise Côté, directrice des programmes HEC Montréal; Sylvia I. Ponce, directrice des diplômes de 2e cycle HEC Montréal; Michel Patry, directeur HEC Montréal; Neil Boucher, vice-recteur à l’enseignement et à la recherche de l’Université de Moncton; Sébastien Deschênes, directeur du Département de comptabilité à la Faculté d’administration de l’U de M; et Gaston LeBlanc, doyen de la Faculté d’administration de l’U de M.
Agrandir l'image
La Faculté d’administration de l’Université de Moncton a signé le 2 décembre une entente de principe avec les HEC Montréal pour la formation des futurs comptables agréés (CA) francophones du Nouveau-Brunswick.

Cette entente permettra aux étudiantes et étudiants du baccalauréat en administration des affaires avec concentration en comptabilité de poursuivre leurs études aux HEC et à l’Université de Moncton en préparation à l’examen d’agrément national (EFU) de l’Institut des comptables agréés. Il s’agit d’un progrès important qui augmentera sensiblement l’accès aux francophones à cette profession.

Un certain nombre d’étudiants et étudiantes auront aussi l’occasion par après de poursuivre leurs études de maîtrise et de doctorat en comptabilité aux HEC. Une particularité de l’entente est qu’elle vise la délocalisation de la formation des HEC à l’Université de Moncton après quelques années. Rappelons que dans la situation actuelle, les étudiantes et étudiants devaient soit étudier un an en anglais auprès de l’Atlantic School of Chartered Accountancy (ASCA) ou s’exiler au Québec pour suivre un programme de 2e cycle en comptabilité financière.

Le Nouveau-Brunswick comptait 1 081 comptables agréés au 31 mars 2010. De ce nombre, 92 pour cent se déclaraient anglophones et seulement 8 pour cent francophones. Une enquête auprès des membres a révélé que la rémunération moyenne était de 125 234 $. L’Université de Moncton compte environ 35 diplômés en comptabilité chaque année. L’entente est de nature à faciliter l’accès à cette profession pour les francophones.

Renseignements : Sébastien Deschênes, au 858-4230.
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.