Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mardi 11 Décembre 2012

Jeanne d'Arc Gaudet est la «Femme remarquable 2012» de l’Alliance des femmes de la francophonie canadienne

La photo nous fait voir, de gauche à droite, Sarah Leblanc, directrice générale du Regroupement féministe francophone du Nouveau-Brunswick; Paulette Sonier-Rioux, présidente sortante de l'Alliance canadienne des femmes francophones; Jeanne d'Arc Gaudet, récipiendaire; Marie-Claude Michaud, organisatrice de la soirée et stagiaire au Regroupement féministe; et Sylvie Morin, présidente du Regroupement féministe francophone du Nouveau-Brunswick.
Agrandir l'image
L’Alliance des femmes de la francophonie canadienne a remis le prix «Femme remarquable» 2012 à Jeanne d’Arc Gaudet, professeure au Département d’enseignement au secondaire et des ressources humaines de la Faculté des sciences de l’éducation, le vendredi 7 décembre lors d’une cérémonie organisée à la Galerie d’art Louise et Reuben-Cohen du campus de Moncton.

La remise de ce prix de l’AFFC, qui s’est fait par l’entremise de son association membre, Le Regroupement féministe du Nouveau-Brunswick, a eu lieu sous la présidence de Sylvie Morin.

Depuis plusieurs décennies déjà, Jeanne d’Arc Gaudet est reconnue pour son engagement et son militantisme envers la cause des femmes. Figure dominante en matières d’études féministes grâce à de nombreux projets de recherche, elle exerce également un rôle de leadership, de mentor et de directrice de thèse auprès de plusieurs jeunes femmes étudiantes auxquelles elle enseigne. Son engagement se poursuit encore, notamment dans la défense des droits des Acadiennes et des Acadiens de l’Acadie du Nouveau-Brunswick. Elle est actuellement vice-présidente de la Société de l’Acadie du Nouveau-Brunswick.

Dans le passé, Mme Gaudet a occupé le poste de présidente du Réseau national d’éducation femmes, celui de présidente du Conseil consultatif sur la condition de la femme du Nouveau-Brunswick ainsi que celui de présidente-organisatrice de plusieurs colloques en tant que professeure. Elle est également une activiste reconnue dans la lutte pour vaincre le cancer du sein.

Les femmes présentes à Ottawa lors de l’Assemblée générale annuelle de l’AFFC en septembre dernier n’ont pu que saluer l’attribution de cette distinction hautement méritée à Mme Gaudet qui était, on se souviendra, une personne ressource importante lors de l’amalgame en 2005 de trois groupes nationaux dans le but de fonder l’Alliance des femmes de la francophonie canadienne.

L'Alliance des femmes de la francophonie canadienne rassemble les groupes de femmes francophones du Canada en situation minoritaire. Elle revendique leurs droits et soutient les actions menant à leur épanouissement et au développement de leurs communautés.

Renseignements : Manon Beaulieu, au 1-866-535-9422 / info@affc.ca
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.