Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mercredi 07 Novembre 2012

Le Département de musique présente un concert pour deux pianos et percussion

Le Département de musique présente un concert pour deux pianos et percussion avec Mark Adam et Michel Deschênes aux instruments de percussion, et Simon Docking et David Rogosin au piano, le samedi 10 novembre à 19 heures dans la salle Neil-Michaud du pavillon des Beaux-arts au campus de Moncton.

Au programme, vous pourrez entendre Bartok, Crumb et Reich.

Avec la création en 1937 de son chef-d’œuvre, « Sonate pour deux pianos et percussion », Béla Bartók a créé un nouveau genre instrumental qui mettait les instruments de percussion sur un même pied que les instruments solistes traditionnels. Du même coup, les deux pianos sont traités essentiellement comme des instruments de percussion, d’où la possibilité d’imaginer cet ensemble comme un quatuor de percussion.

La Sonate, qui existe aussi dans une version de Concerto pour deux pianos et orchestre, reste l’une des oeuvres les plus populaires et les plus fréquemment jouées de Bartók, malgré les difficultés évidentes de rassembler sur une même scène toutes les forces instrumentales requises.

« Music for a Summer Evening (Musique pour une nuit d’été) », de George Crumb, a un lien de parenté avec la Sonate de Bartók, bien que son langage musical soit complètement différent. Les deux pièces sont des chefs-d’oeuvre modernes; c’est donc naturel de les jouer ensemble dans le même programme.

« Marimba Phase », de Steve Reich, n’est pas du même genre et sert ici de hors-d’œuvre musical. Cette oeuvre peut être interprétée aussi par deux pianos; dans ce cas, elle s’intitule « Piano Phase ».

Au lieu de fournir des analyses et commentaires écrits, on a choisi de laisser parler la musique. Ces oeuvres sont passionnantes, provocatrices, dramatiques et pleines de couleurs et d’effets nouveaux. « Marimba Phase », une des premières pièces minimalistes, est d’un autre genre et on vous invite à fermer les yeux pour mieux écouter les deux instruments qui se déphasent constamment. Il n’y aura pas grand-chose à voir mais il y a beaucoup à entendre.

L’entrée est libre et bienvenue à tous et à toutes.

Renseignements : 858-4041
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.