Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Lundi 05 Novembre 2012

Jeanne d’Arc Gaudet accepte la coprésidence de la campagne de financement 2012-2013 de la Coalition sur l’équité salariale

Agrandir l'image
La Coalition pour l’équité salariale du Nouveau-Brunswick vient de lancer sa troisième campagne de financement.

Jeanne d’Arc Gaudet, professeure au Département d’enseignement au secondaire et des ressources humaines de la Faculté des sciences de l’éducation, agira à titre de coprésidente de la campagne auprès de David Hawkins. Le slogan de cette année est « L’équité salariale… ça commence avec toi! » et l’objectif à atteindre est de 75 000 $. Cinquante et un pour cent de cet objectif (38 000 $) est déjà atteint.

Selon Mme Gaudet, militante de longue date en ce qui a trait aux droits des femmes et aux droits linguistiques, la Coalition sur l’équité salariale fait une différence puisqu’elle milite pour une plus grande justice sociale pour les femmes et leurs familles. « L’équité salariale améliorera le statut socioéconomique et la qualité de vie des familles, particulièrement celles à faible revenu, dit-elle. Elle améliorera aussi notre économie puisque lorsque les familles ont plus d’argent, elles consomment plus; il y a plus d’argent en circulation et la création d’emploi augmente ».

David Hawkins, reconnu pour son expertise en communications, en marketing et en relations publiques, dit avoir accepté de coprésider la campagne à cause de son engagement pour les droits de la personne. « L’iniquité salariale est une forme d’inégalité entre hommes et femmes car des employées sont moins bien payées que leurs collègues pour un travail de valeur égale, dit-il. Honnêtement, ce n’est pas juste. Je suis heureux de m’associer à d’autres personnes qui croient aussi que cette injustice n’est pas acceptable et que comme communauté, comme Néo-Brunswickois, comme Canadiens et comme citoyens du monde, nous méritons plus que cela. Nous devons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour corriger cette injustice ».

Les dons amassés serviront à faire la promotion de l’équité salariale comme pratique de gestion des ressources humaines, et pour demander une loi provinciale sur l’équité salariale pour le secteur privé afin que toute personne qui occupe un emploi à prédominance féminine obtienne un salaire équivalent pour un travail de valeur égale.

Renseignements : Jeanne d’Arc Gaudet, 858-4414 ou 383-7111
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.