Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Vendredi 26 Octobre 2012

L’Université de Moncton attribuera trois éméritats lors de la cérémonie de collation des diplômes d’automne

Agrandir l'image
L’Université de Moncton attribuera trois éméritats lors de la cérémonie de collation des diplômes d'automne, le vendredi 26 octobre à compter de 13 h 30 dans le stade du Ceps Louis-J.-Robichaud au campus de Moncton. Cet éméritat est accordé à des professeurs à la retraite qui se sont distingués en enseignement, en recherche et en services à la collectivité.

Un éméritat en ingénierie sera attribué à Noyan Turkkan alors que Normand Gionet deviendra professeur émérite en kinésiologie et Georges Wybouw professeur émérite en administration des affaires.

Noyan Turkkan
professeur émérite en ingénierie

Natif d’Istanbul en Turquie, le professeur Turkkan fait figure de proue dans le domaine de la formation en ingénierie au Nouveau-Brunswick. Son engagement continu et exemplaire envers le développement de sa discipline a permis à l’Université de s’affirmer comme un joueur incontournable en matière de formation et de recherche en ingénierie.
Possédant le baccalauréat et la maîtrise ès sciences appliquées, Noyan Turkkan a enseigné à l’Université de Moncton pendant plus de 35 ans. Pendant sa carrière, il a contribué de façon significative au fonctionnement et à l’administration des programmes en ingénierie en occupant le poste de directeur adjoint et de directeur du Département de génie. En 2005, il est devenu le premier directeur du Département de génie civil, poste qu’il a occupé jusqu’à sa retraite en 2007. Il a été membre du Sénat académique de 1983 et 1985.

Très respecté de ses pairs et par les praticiens, il a été un professeur exigeant et rigoureux. Il a enseigné à plus d’un millier d’étudiants et étudiantes qui l’ont grandement apprécié. À plusieurs reprises pour le compte de l’Agence canadienne de développement international, il a partagé son expertise comme professeur invité à l’École polytechnique de Thiès au Sénégal.

Chercheur prolifique et multidisciplinaire, sa contribution n’est pas seulement remarquable en nombre mais aussi en diversité des sujets. En 1977, avec son collègue Narendra Srivastava, il obtient une première subvention de recherche du CRSNG portant sur l’étude des structures pneumatiques. Sa carrière de chercheur, productive et fructueuse, l’amènera à publier à titre d’auteur et de coauteur une cinquantaine d’articles scientifiques arbitrés. En 1993, il a d’ailleurs reçu le Prix du meilleur article publié dans la Revue canadienne de génie mécanique du Conseil national de recherche du Canada.

Bénéficiaire de nombreuses subventions de recherche totalisant au-delà d’un million de dollars, il a axé sa recherche en structure et résistance des matériaux, mais aussi dans d’autres domaines comme la probabilité, la mathématique, la fiabilité, la robotique, l’hydrologie, la géotechnique, l’environnement et la biochimie. Depuis sa retraite en 2007, en collaboration avec le professeur Nassir El-Jabi il poursuit ses travaux de recherche dans le domaine de l’hydrologie grâce à du financement du Fonds de fiducie pour l’environnement

Très actif au sein de sa collectivité, M. Turkkan a apporté de nombreuses contributions à l’Association des ingénieurs du Nouveau-Brunswick. Il a été très actif également au sein de la Société des sept gardiens, section Moncton, notamment comme trésorier et secrétaire. En 1981, il a été trésorier du comité organisateur du Congrès canadien de mécanique appliquée. Il a été élu membre à vie de l’Association des ingénieurs et des géoscientifiques du Nouveau-Brunswick.

Normand J. Gionet
professeur émérite en kinésiologie

Possédant le baccalauréat en éducation physique et la maîtrise en kinanthropologie de l’Université d’Ottawa, le professeur Gionet possède aussi le doctorat en éducation physique de l’Université d’Alberta. Il a été professeur pendant plus d’une trentaine d’années à l’Université de Moncton. Il est reconnu comme le principal artisan du programme de baccalauréat en sciences de kinésiologie. Il a grandement contribué à la formation et à l’avancement de la profession dans le domaine de la kinésiologie.

Au cours de sa carrière à l’Université de Moncton, Normand J. Gionet a occupé divers postes administratifs. Il a été le premier doyen de la Faculté des sciences de la santé et des services communautaires de 2001 à 2006. Auparavant, il a été directeur de l’École d’éducation physique et de loisir (1990 à 1995) et directeur de l’Institut de leadership (1997 à 2001). Il a également siégé à de nombreux comités facultaires et institutionnels, notamment au Sénat académique et au Bureau de direction du Sénat académique.

Sa contribution à la profession est remarquable puisqu’il a siégé à de nombreux comités à l’échelle régionale, provinciale et nationale. Il a notamment été président du conseil d’administration de l’Institut canadien de la recherche sur la condition physique et le mode de vie, et membre du conseil d’administration de la Société canadienne de physiologie de l’exercice. Il a été directeur régional de l’Enquête Condition physique Canada.

Excellent pédagogue, passionné et dynamique, le professeur Gionet a toujours proposé des approches pédagogiques innovatrices et sa passion pour l’enseignement était contagieuse. Ses étudiants et étudiantes ont toujours souligné sa grande disponibilité, ses paroles encourageantes et sa bonne humeur. Il a supervisé au-delà de 20 étudiantes et étudiants au deuxième cycle et cinq étudiants au troisième cycle.

Au niveau de la recherche, M. Gionet a publié plus d’une dizaine d’articles arbitrés, plusieurs chapitres de livre en collaboration et comme auteur principal. Il a notamment rédigé les chapitres sur la physiologie du sport pour le Programme national de certification des entraîneurs. Il a présenté plus de 28 communications dans des colloques ou des congrès scientifiques et a prononcé une centaine de conférences auprès de différents groupes et organisations.

Depuis sa retraite en 2008, il est tuteur et formateur au Centre de formation médicale du Nouveau-Brunswick ainsi que coordonnateur du programme Profession MD.

George Wybouw
professeur émérite en administration des affaires

Né à Ixelles en Belgique, le professeur George Wybouw a obtenu la licence ès sciences commerciales ainsi que l’agrégation d’enseignement de l’Université d’Anvers. Il possède également le diplôme en gestion et le M.B.A. de l’Université McGill et le doctorat en économie de l’Erasmus University de Rotterdam.

Il a joint l’Université de Moncton en 1970 à titre de chargé d’enseignement. Et pendant 31 ans, il a fait preuve d’excellence et d’innovation en enseignement et en recherche. Il a contribué au rayonnement de l’institution en prenant part activement au développement de la Faculté d’administration et en apportant de nombreuses contributions au sein de la collectivité.

George Wybouw a été doyen de la Faculté d’administration de 1996 à 2001, directeur général du Centre Assomption de recherche et de développement en entrepreneuriat de 1996 à 2001, et directeur du programme M.B.A. de 1993 à 1996. De 1994 à 1996, il a assuré la coordination du programme M.B.A. multimédia pour l’Éducation permanente.

Au nombre de ses autres responsabilités universitaires, on retiendra qu’il a siégé au Conseil de la Faculté d’administration, au Sénat académique, au Conseil des gouverneurs et au Comité des programmes. Il a également été directeur-fondateur du Centre de recherche en sciences administratives, président du Comité de promotion et de permanence et président de l’Association des bibliothécaires, des professeures et professeurs de l’Université de Moncton.

Le professeur Wybouw a toujours eu un intérêt marqué pour la réussite de ses étudiants et étudiantes qu’il a su bien conseiller et encadrer. Toujours à la fine pointe des connaissances, il a partagé le fruit de ses nombreuses recherches portant sur l’informatique de gestion. Ses publications ont contribué au rayonnement de l’Université sur la scène nationale à une période où le Canada se tournait vers l’informatique et l’informatisation du travail pour augmenter la productivité dans plusieurs secteurs d’activité. Il compte à son actif au-delà d’une cinquantaine de recherches et de publications, dont les plus connues portent sur le système de paiement électronique au Canada, la bureautique et la productivité, l’impact de la technologie de la télématique et de l’informatique sur l’emploi.

Très connu dans le milieu des affaires, M. Wybouw a été actif - et il l’est toujours - au sein de sa communauté. Il a été président des Sentinelles Petitcodiac, trésorier du Forum francophone des affaires du Canada atlantique, membre fondateur du Conseil économique du Nouveau-Brunswick, membre élu du conseil d’administration de la Régie régionale de la santé Beauséjour, fondateur et organisateur du Festival des vins du monde du Canada atlantique, membre du Cabinet de la campagne Excellence de l’Université de Moncton, président de l’Association multiculturelle du Grand Moncton et président fondateur du Festival multiculturel du Grand Moncton. Il est actuellement président de l’organisme Lire et faire lire Acadie et membre du conseil d’administration du Centre communautaire de la paix de Moncton.
Source : Service des communications, affaires publiques et marketing
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.