Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Lundi 15 Octobre 2012

Maryse Collin a représenté l’UMCE à Terre-Neuve

Maryse Collin, en compagnie des deux représentants du campus de Moncton, Théo Landry et Jeremy Roy-Leger, lors du congrès régional de l’Atlantique de l’Association des étudiantes et étudiants infirmiers du Canada (AEIC) qui s’est tenu à Terre-Neuve à la fin de septembre. (Photo gracieuseté)
Agrandir l'image
Maryse Collin, étudiante de troisième année au Secteur science infirmière, est devenue la première représentante de l’Université de Moncton, campus d’Edmundston (UMCE), à prendre part au congrès régional de l’Atlantique de l’Association des étudiantes et étudiants infirmiers du Canada (AEIC) dont les dernières assises se sont tenues à la fin de septembre à la Memorial University de St. John’s, Terre-Neuve.

Âgée de 20 ans et originaire de Saint-Joseph-de-Madawaska, Maryse Collin faisait partie d’un groupe sélect de neuf délégués officiels représentant les écoles de formation en science infirmière de l’Atlantique. Le congrès a rassemblé des centaines d’étudiantes et étudiants et avait pour thème « Political Action and Planned Change in Nursing ».

La rencontre, qui regroupait de nombreux conférenciers et infirmières de renom, visait à mettre en évidence quelques-unes des problématiques touchant actuellement la profession infirmière sur le plan politique. Deux étudiants du campus de Moncton étaient du nombre, soit Théo Landry et Jeremy Roy-Leger. Ce dernier s’est adressé aux congressistes en partageant sa récente expérience au Népal.

« J’ai trouvé ce congrès très enrichissant et gratifiant, a indiqué Maryse Collin. J’ai eu la chance de discuter de plusieurs aspects de la profession infirmière avec des infirmières expérimentées et d’autres qui se consacrent à la recherche. J’ai acquis des compétences de leader et je me suis surpassée en relevant le défi d’aller représenter l’UMCE. De plus, j’ai tissé des liens d’amitié avec plusieurs autres étudiantes et étudiants en science infirmière de l’Atlantique et nous avons eu l’occasion d’échanger sur divers aspects de la profession, comme les cours, les stages et les activités. »

« Maintenant que j’ai acquis ce nouveau bagage de connaissances professionnelles, je pourrai partager à mon tour aux étudiantes et étudiants en science infirmière de l’UMCE les bienfaits d’adhérer à l’AEIC », a indiqué Maryse Collin qui a participé à une mission humanitaire au Kenya pendant une vingtaine de jours en aout dernier.

Le congrès national de l’AEIC se tiendra en janvier à Halifax.

- 30 -

Source : Hugues Chiasson, coordonnateur des communications à l'UMCE (506-737-5034 - b)
Autres photos (haute résolution) :Photo 1
Source : Service des communications, Campus d'Edmundston
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.