Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Jeudi 04 Octobre 2012

« Plus vite la charrue » inaugure la saison théâtrale de l’Escaouette

La mise en scène est assurée par Andréi Zaharia, directeur du Département d’art dramatique.
Agrandir l'image
Le coup d’envoi de la saison 2012-2013 du théâtre l’Escaouette aura lieu les 10, 11 et 12 octobre à 20 heures avec la présentation d’une création maison, « Plus vite la charrue ».

Il s’agit d’un texte de David Mamet, auteur américain de renom, dramaturge, scénariste, réalisateur et prix Pulitzer. Cette pièce a connu un immense succès un peu partout dans le monde depuis sa création sur Broadway il y a une vingtaine d’années. L’artiste Herménégilde Chiasson signe avec beaucoup de verve la traduction acadienne de ce classique de la dramaturgie américaine.

« Plus vite la charrue » est une satire brutale de l’industrie du cinéma. Bobby Gould vient d’être promu producteur. Il peut maintenant donner seul le feu vert sur la production d’un film. Ce jour-là, tout à coup, il existe. Son statut lui donne une importance gigantesque, sa boîte vocale déborde de propositions abracadabrantes et il se découvre soudain des amis insoupçonnés. Comment y voir clair entre le projet de son partenaire des anciens jours, qui attire à lui un acteur vedette grâce à un scénario qui fera sûrement le profit du studio, et celui de sa secrétaire par intérim qui, usant de tous ses charmes, lui vantera les mérites d’un autre film à saveur plus artistique. Le commerce versus l’art… on a droit ici à une dissection de la soif du pouvoir et de l’argent, où chacun cherche à satisfaire ses bas instincts.

Le texte de David Mamet et la traduction fidèle d’Herménégilde Chiasson rendent parfaitement compte des ambitions délirantes qui guident les personnages de cette tragicomédie grinçante et percutante. La mise en scène est assurée par
Andréi Zaharia, directeur du Département d’art dramatique de l’Université de Moncton et un proche collaborateur de l’Escaouette.

Le public sera heureux de retrouver sur scène l’artiste acadien Robin-Joël Cool, diplômé du Conservatoire d’art dramatique de Montréal, et dont la carrière connaît un succès retentissant.

La distribution comprend également deux interprètes émergents formés au Département d’art dramatique de l’Université de Moncton, David Losier, de la région de Beresford, diplômé en 2011 et Joannie Thomas, de Shippagan, présentement finissante au programme.

Pour cette création, l’Escaouette s’est entouré de complices de longue date dont Alain Tanguay à la scénographie et aux costumes, Jean-François Mallet à la conception sonore et Marc Paulin aux éclairages.

Vous pouvez vous procurer des billets au guichet du théâtre l’Escaouette situé au 170, rue Botsford ou en composant le 506-855-0001, poste 207. Les billets sont aussi en vente à la billetterie du Centre étudiant du campus de Moncton.

Renseignements : 506-854-6777 / suzcyr@nbnet.nb.ca
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.