Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Jeudi 20 Septembre 2012

L’Université de Moncton connaît une légère hausse de ses inscriptions pour 2012-2013

Selon des statistiques préparées cette semaine, l’Université de Moncton a connu une légère hausse des inscriptions pour l’année universitaire 2012-2013 en atteignant 5 008 étudiantes et étudiants au 17 septembre, comparativement à 4 961 au 19 septembre 2011.

Plus précisément, les inscriptions totalisent 429 au campus d’Edmundston; 4 194 au campus de Moncton; et 385 au campus de Shippagan. En septembre 2011, le nombre d’étudiants inscrits aux trois campus était de 407 (campus d’Edmundston); 4 133 (campus de Moncton); et 421(campus de Shippagan).

« Ces chiffres sont encourageants dans la mesure où nous avons encore une fois réussi à maintenir le cap sur les inscriptions en dépassant le seuil de 5 000, a déclaré le recteur et vice-chancelier Raymond Théberge. Nous avons néanmoins de grands défis à surmonter au cours des prochaines années et nous devons nous y préparer. »

Le total global des inscriptions provenant du Québec a lui aussi connu une légère augmentation, passant de 155 au 19 septembre 2011 à 171 au 17 septembre de cette année. Par ailleurs, le nombre d’étudiants et étudiantes provenant de l’extérieur du Canada est passé de 608 en 2011 à 716 cette année. Ils composent actuellement 14,32 pour cent de la population étudiante.

La publication de ces chiffres suit de près la tenue de l’assemblée annuelle du Conseil des gouverneurs de l’Université de Moncton, réuni à Edmundston le samedi 15 septembre dernier.

Lors de cette rencontre, le Conseil a notamment reçu le rapport annuel du vice-recteur à l’enseignement et à la recherche, Neil Boucher, ainsi que celui de la vice-rectrice aux affaires étudiantes et internationales, Marie-Linda Lord.

Dans son rapport au Conseil, M. Boucher a fait état des défis liés au recrutement du corps professoral alors que notre principale concurrence dans ce domaine provient de grands centres urbains comme Montréal, Québec et Ottawa. Il a tout de même précisé que l’Université de Moncton réussit à tirer son épingle du jeu et à recruter de jeunes personnes très prometteuses dans leur domaine d’expertise.

M. Boucher a aussi brossé un tableau des subventions de recherche obtenues de diverses sources externes en 2011-2012 et dont le total (nouvel argent et argent déjà reçu) se chiffre à près de 2,5 millions de dollars.

Pour sa part, Marie-Linda Lord a fait état du recrutement étudiant et des mesures qui sont prises pour bien encadrer les étudiants et étudiantes aux trois campus de l’Université de Moncton.

Aucun nouveau membre n’a joint le Conseil cette année; par ailleurs, le mandat des gouverneurs Yves Gagnon et Louis Léger ont été renouvelés pour une nouvelle période de trois ans.

Enfin, le Conseil a adopté le rapport financier annuel de l’Université de Moncton pour l’exercice qui s’est terminé le 30 avril dernier.

Les trois composantes de l’Université ont enregistré des revenus globaux de 145,9 millions $, soit une légère hausse de 1,7 million $ (1,2 pour cent) par rapport à l’année précédente. Les dépenses sont passées de 141,5 millions $ en 2010-2011 à 143,3 millions $ en 2011-2012, soit une hausse de 1,8 million $ (1,3 pour cent).

« Le rapport financier 2011-2012 reflète l’approche équilibrée de l’Université en matière de gestion financière, a déclaré le recteur et vice-chancelier. Cette approche nous permet de réinvestir dans les services à la population étudiante et dans l’enseignement et la recherche tout en maintenant l’équilibre budgétaire. » M. Théberge a notamment mentionné que les sommes accordées en bourses sont en hausse de 6,3 pour cent par rapport à l’année précédente.

Le Rapport financier 2011-2012 sera disponible sous peu sur le site Internet de l’Université à www.umoncton.ca.

Démission du chancelier Louis R. Comeau
Dans le cadre de la réunion ordinaire suivant l’assemblée annuelle du Conseil des gouverneurs, le président du Conseil a fait la lecture d’une lettre du chancelier, Louis R. Comeau, dans laquelle il annonce qu’il terminera son mandat le 31 décembre prochain.

Le président, André G. Richard, a souligné la contribution de M. Comeau au Conseil des gouverneurs et plus particulièrement sa grande disponibilité et la sagesse dont il a fait preuve au cours de son mandat.

Le processus de nomination d’une nouvelle chancelière ou d’un nouveau chancelier sera enclenché au cours des prochaines semaines.
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.