Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mardi 04 Septembre 2012

Du 19 au 21 septembre, le GRICC consacre son 5e colloque international au thème de l’étranger

Colloque du GRICC du 19 au 21 septembre 2012
Agrandir l'image
Le Groupe de recherche interdisciplinaire sur les cultures en contact (GRICC) de la Faculté des arts et des sciences sociales consacre son 5e colloque international au thème de l’étranger, intitulé « L’Étranger au prisme des cultures : expériences et problématisations », du 19 au 21 septembre dans le local 136 du pavillon Léopold-Taillon au campus de Moncton.

À travers l’histoire, le fait d’être un étranger dans un pays, une région ou une communauté n’a pas été sans susciter des questions. En effet, si les lois de l’hospitalité nous portent certes à l’accueillir par générosité, par devoir ou par compassion, nous savons aussi qu’il arrive que des mesures soient prises pour contrôler sa présence, le tenir à distance, l’exclure voire le bannir de la communauté dans laquelle il aspire à vivre. En d’autres termes, l’étranger fait à la fois l’objet de notre sollicitude, mais il arrive aussi qu’il provoque le rejet et l’incompréhension du fait de ses origines, ses croyances et ses mœurs lesquelles bousculent et questionnent les formes de vie et remettent ainsi en question le principe même du partage et de la reconnaissance des valeurs de la communauté qui l’accueille et de celles dont il se revendique. Plus près de nous, quiconque suit de près l’actualité, sait à quel point toutes ces questions se posent avec la plus grande acuité et qu’à ce titre, elles méritent examen.

C’est à la lumière de ces considérations que le GRICC a décidé de consacrer son 5e colloque au thème de l’étranger, thème qui est par ailleurs au cœur de ses préoccupations.

Deux conférenciers de renom seront présents. Le mercredi 19 septembre, il reviendra à Daniel Castillo Durante, romancier, essayiste et professeur de littérature à l’Université d’Ottawa, de prononcer la conférence d’ouverture, de 17 h 30 à 18 h 45. Quant à la conférence de clôture, elle sera prononcée par Georgette LeBlanc, poète et artiste acadienne de la Nouvelle-Écosse, le vendredi 21 septembre de 14 heures à 15 h 30.

Conformément à sa vocation, ce colloque réunira philosophes, historiens, littéraires, sociolinguistes, politologues, sociologues et traductologues afin qu’ils traitent du thème de l’étranger. Sur les 18 participants et participantes au colloque, neuf proviennent de l’étranger et sont reconnus dans leurs domaines respectifs. Quant aux Canadiennes et Canadiens, outre la contribution de membres du corps professoral de l’Université de Moncton, le GRICC accueillera des chercheurs provenant de plusieurs universités canadiennes. Il faut aussi noter une contribution significative des étudiants et étudiantes de troisième cycle et des postdoctorants et postdoctorantes.

« Nous espérons que les différents éclairages qu’apporteront les communications et les débats qu’elles susciteront aideront à mieux comprendre toute la portée et le sens des réalités que recouvre la question de l’étranger », mentionne Mourad Ali-Khodja, directeur du GRICC.

Mercredi 19 septembre

16 heures à 17 heures : inscription

17 heures à 17 h 30 : mot de bienvenue en compagnie de Neil Boucher, vice-recteur à l’enseignement et la recherche; Lise Dubois, vice-rectrice adjointe à la recherche et doyenne de la Faculté des études supérieures et de la recherche; Lisa Roy, doyenne de la Faculté des arts et des sciences sociales; et Mourad Ali-Khodja, directeur du Groupe de recherche interdisciplinaire sur les cultures en contact.

17 h 30 à 18 h 45 : conférence d’ouverture Daniel Castillo Durante, de l’Université d’Ottawa, « Un étranger, des étrangers… »

19 heures à 20 h 30 - réception
Centre culturel Aberdeen avec la présentation d’un récital d’Oumou Soumaré.

Jeudi 20 septembre

Session 1 : « Les figures de l’Étranger dans la philosophie »
9 heures à 10 h 30

- Sophie Bourgault, École d’études politiques de l’Université d’Ottawa, « La Cité, la philosophie et l’Étranger : quelques réflexions sur l’altérité et l’hospitalité chez les Grecs anciens ».
- Sandrine Aumercier, de l’Université de Paris 8 Saint-Denis, « Le theorôs à l’épreuve de l’Étranger dans les Lois de Platon ».
- Xavier Bériault, doctorant au Département de philosophie de l’Université d’Ottawa, « La philosophie politique d’Hannah Arendt : de l’étrangeté à l’amour du monde ».

Présidence : François Renaud, du Département de philosophie de l’Université de Moncton.

Session 2 : « L’Étranger à l’épreuve de l’histoire »
11 h à 12 h 30

- Francesca Bertino, doctorante à l’Université Paris-Ouest Nanterre à La Défense (France) et Université de Gênes (Italie), « L’altérité africaine dans l’Italie coloniale : réduction d’un paradigme complexe ».
- Isabelle Hidair, sciences de l’éducation de l’Université des Antilles et de la Guyane (France), « L’immigration étrangère en Guyane : entre stigmatisation et stratégie de récupération ».

Présidence : Jeremy Hayhoe, du Département d’histoire et de géographie de l’Université de Moncton.

Session 3 : « Langages, identités et lieux de l’Étranger »
14 h à 15 h 30

- Émilie Urbain, doctorante en sciences du langage à l’Université de Moncton et Université de Liège, « Nommer l’Étranger. Perspective sur le discours identitaire et métalinguistique de la Louisiane francophone de la fin du 19e siècle ».

- Elizabeth Chalier Visuvalingam, School of Art Institute of Chicago (États-Unis), « Hospitalité et hostilité : les communautés juives de l’Inde ».

- Jimmy Thibeault, Département d’études françaises de l’Université Sainte-Anne (Nouvelle-Écosse), « Devenir l’étranger des lieux : l’exclusion du Métis dans Tchipayuk ou le chemin du loup de Ronald Lavallée ».

Présidence : Andrea Cabajsky, du Département de traduction et des langues de l’Université de Moncton.

Session 4 : « Langage et imaginaires de l’Étranger dans la francophonie canadienne »
16 heures à 17 h 30

- Michelle Landry, secteur des sciences humaines au Campus de Shippagan, « Double figure de l’étranger en Acadie ».
- Judith Patouma, sciences du langage à l’Université Sainte-Anne (Nouvelle-Écosse), « La perception des figures de l’étranger dans la littérature acadienne : entre réalité et imaginaire ».
- Denise Merkle, Département de traduction et des langues de l’Université de Moncton, « Traducteurs officiels : «Chiens de garde» de l’Étranger francophone au Canada ».

Présidence : Annette Boudreau, Département d’études françaises de l’Université de Moncton.

Vendredi 21 septembre

Session 5 : » Écritures de l’Étranger dans l’espace africain »
9 heures à 10 h 30

- Lottin Wekape, Université de Montréal, « L’étranger dans le roman africain contemporain : une figure mutante ».
- Hassan Moustir, Université de Rabat (Maroc), « Écrire hors-territoire : pratique de l’extranéité dans l’écriture de Abdelkébir Khatibi ».
- Gleya Maâtallah, Faculté des lettres, des arts et des humanités Manouba (Tunisie), « De la bâtardise culturelle à l’impossible intégration chez Albert Memmi ».

Présidence : David Décarie, Département d’études françaises de l’Université de Moncton.

Session 6 : « Politiques de l’Étranger »
11 heures à midi

- Alain Milon, Département de philosophie de l’Université Paris-Ouest - Nanterre à La Défense (France), « L’Étranger à travers la figure de la relégation ».
- Gervais Désiré Yamb, chercheur - Centre de recherche sur le conflit Université St-Paul, Ottawa, « Le concept d’hospitalité en conflit. Figures politiques de l’étranger entre inclusion, exclusion et intégration Innerarity versus Simmel ».

Présidence : Ibrahim Ouattara, Département de philosophie de l’Université de Moncton.

Conférence de clôture – 14 heures à 15 h 30
Georgette LeBlanc, poète et artiste acadienne de la Nouvelle-Écosse.

Période de questions et clôture du colloque – 15 h 30 à 16 heures.

Les frais d’inscription sont de 100 $ (incluant les repas du jeudi et du vendredi) pour les membres du corps professoral et de 25 $ pour les autres. L’entrée est libre pour les étudiants et étudiantes.

Exposition
Rappelons également que la Bibliothèque Champlain a accepté d’organiser une exposition portant sur le thème de l’étranger. Elle est ouverte au public depuis le 4 septembre.

En plus de Mourad Ali-Khodja, directeur du GRICC et professeur au Département de sociologie, le comité d’organisation de ce colloque est composé de Jeremy Hayhoe, du Département d’histoire et de géographie; Marie-Noëlle Ryan, du Département de philosophie; Emmanuelle Tremblay, du Secteur arts et sciences humaines; et Émilie Urbain, doctorante au Département d’études françaises.

Ce colloque a été rendu possible grâce à une subvention du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada.

Renseignements : 858-4188 / gricc2012@gmail.com / http://www8.umoncton.ca/umcm-gricc_colloque2012
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.