Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mardi 26 Juin 2012

Soutenance de thèse de maîtrise en biologie

Les personnes intéressées sont invitées à assister à la soutenance de la thèse de maîtrise en biologie de Tina Rousselle intitulée Impact de l’échaudage sur la survie, la croissance et la physiologie de l’huitre de l’est (Crassostrea virginica), le jeudi 28 juin à 13 h au local A-102 du Pavillon Rémi-Rossignol de l’Université de Moncton, campus de Moncton. La thèse a été dirigée par Élyse Mayrand, professeure / chercheuse au Campus de Shippagan.

Résumé: L’échaudage permet de contrôler les biosalissures sur les structures de croissance des huitres. Cependant, aucune étude n’a vérifié l’effet de l’échaudage sur l’huitre même. Alors, dans cette étude, des huitres de l’est adultes et juvéniles furent échaudées (60°C) brièvement (15 secs) dans un bain d’eau chaude, puis évaluées selon plusieurs critères physiologiques (mortalité, croissance de la coquille, indice de remplissage et stress cellulaire), et ce à deux dates. De plus, étant donné que la technique de contrôle des biosalissures la plus utilisée dans les provinces Atlantique est la dessiccation, les effets de celle-ci sur l’huitre furent comparés avec ceux de l’échaudage.

Les résultats montrent que l’échaudage provoque une mortalité plus élevée et une croissance de coquille réduite chez les huitres juvéniles, comparativement aux huitres adultes. L’indicateur de stress cellulaire (pourcentage d’hémocytes ayant des membranes lysosomales déstabilisées) est plus élevé chez les huitres échaudées que chez celles qui ont été exposées à l’air.

D’après ces résultats, nous recommandons aux ostréiculteurs de continuer le contrôle des biosalissures par la dessiccation. L’échaudage ne devrait jamais être pratiqué chez des huitres juvéniles alors que d’autres études sont nécessaires afin de s’assurer que les huitres adultes peuvent subir un échaudage sans avoir des effets néfastes sur leur survie à long terme et leur reproduction.
Source : Service des communications, Campus de Shippagan
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.