Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Dimanche 20 Mai 2012

Une journée doublement mémorable pour Nathalie et Valérie Morin

Nathalie et Valérie Morin tiennent fièrement leur diplôme, quelques minutes après la cérémonie de collation des grades de l’Université de Moncton, campus d’Edmundston.
Agrandir l'image
Une journée pas comme les autres pour les jumelles Nathalie et Valérie Morin, d’Edmundston.

Quatre années d’efforts et de sacrifices ont finalement porté leurs fruits pour ces deux nouvelles diplômées du programme de science infirmière âgées de 21 ans qui ont décroché leur diplôme chèrement mérité lors de la collation des grades de l’Université de Moncton, campus d’Edmundston (UMCE), qui avait lieu samedi à la polyvalente Cité des jeunes A.-M.-Sormany.

Tellement identiques que leurs condisciples peinaient encore jusqu’à aujourd’hui à les distinguer, les deux jeunes femmes entrevoient leur avenir avec beaucoup d’optimisme, d’autant plus que la profession infirmière offre des emplois à la fois nombreux et fort rémunérateurs.

« Nous sommes très fières, Nathalie et moi, d’avoir terminé nos études », a confié Valérie.

« C’est une nouvelle vie qui commence », a indiqué Nathalie en faisant allusion à leur carrière.

La fin des études universitaires ne signifie pas la séparation pour Nathalie et Valérie Morin puisqu’elles travaillent déjà toutes les deux à l’Hôpital régional d’Edmundston. Les deux occupent des postes à temps partiel, Nathalie en pédiatrie, et Valérie en soins ambulatoires.

« J’adore me retrouver avec des enfants et leur apporter les soins nécessaires. J’ai d’ailleurs fait mon préceptorat de 135 heures en pédiatrie », a indiqué Nathalie.

Valérie, quant à elle, avoue avoir un penchant pour la maternité où elle y a fait son préceptorat. Mais on lui a offert un poste aux soins ambulatoires qu’elle a accepté sans hésiter.

Le parcours des jumelles Morin ressemblent à bien d’autres bessonnes identiques. De la maternelle à la sixième année, elles se retrouvaient dans les mêmes classes. Séparées parfois ensuite, elles se sont côtoyées pendant quatre ans dans les mêmes classes au campus d’Edmundston. Elles ont toujours été des parfaites associées.

« Nous avons rarement manqué un cours en quatre ans et nous nous entraidions régulièrement, ont-elles mentionné. Seuls les stages, réalisés dans des unités différentes à l’Hôpital régional d’Edmundston, nous ont séparées. »

Nathalie et Valérie Morin font partie d’un groupe impressionnant de 33 nouveaux diplômées et diplômés du baccalauréat en science infirmière de l’UMCE.

- 30 -

Source : Hugues Chiasson, coordonnateur des communications à l'UMCE (506 737-5034 - b)
Source : Service des communications, Campus d'Edmundston
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.