Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Lundi 16 Avril 2012

Steve LeBlanc est nommé entraîneur de l'équipe du Nouveau-Brunswick pour les Jeux de la Francophonie

Agrandir l'image
Athlétisme Nouveau-Brunswick (ANB) a annoncé la nomination de Steve LeBlanc à titre d’entraîneur-chef de l'équipe d’athlétisme du Nouveau-Brunswick, qui prendra part aux 7es Jeux de la Francophonie internationale, du 6 au 15 septembre 2013 à Nice en France.

Présentement entraîneur de l’équipe d’athlétisme de l’Université de Moncton, Steve LeBlanc est aussi coordonnateur du programme de haute performance d’ANB. « C’est avec beaucoup de fierté que j’accepte mes nouvelles fonctions, dit-il. Les Jeux de la Francophonie sont une excellente occasion pour nos meilleurs athlètes d'acquérir une expérience internationale. Je me réjouis de travailler avec les athlètes et les entraîneurs de toute la province afin de développer la meilleure équipe possible en vue de cette compétition d’envergure. »

Les Jeux de la Francophonie rassemblent tous les quatre ans près de 3 000 athlètes et artistes issus de la Francophonie. En 2013, on prévoit plus de 3 000 participantes et participants provenant de 48 délégations. Ils sont uniques puisqu’ils sont les seuls à présenter des activités sportives et culturelles dans un contexte de compétition.
Les Jeux de la Francophonie ont été créés en 1987 à Québec lors du Sommet de la Francophonie. Le comité international des Jeux (CIJF), qui relève de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), a pour mandat d’assurer la supervision générale de l’organisation des Jeux confiée au pays hôte.

Depuis le début de ces Jeux, le Canada envoie une délégation formée de trois équipes, soit l’Équipe-Canada, l’Équipe Canada-Nouveau-Brunswick et l’Équipe Canada-Québec. Cette triple représentation incarne la volonté de participation du Canada et de ces deux provinces canadiennes. Elle témoigne également de l’importance historique et traditionnelle qu’accordent ces deux provinces à leurs origines francophones.

Les athlètes sont choisis selon un processus de sélection déterminé par les organisations nationales sportives en fonction des critères d’excellence propres à chacune, tout en respectant le processus établi par le CIJF. Quant aux artistes, ils sont choisis par l’entremise de concours culturels. Le choix final des artistes relève d’un jury international nommé par le CIJF et appuyé par l’OIF.

Équipe-Canada sélectionne les membres de son équipe dans l’ensemble du pays, tandis que les membres des équipes du Québec et du Nouveau Brunswick sont issus de ces deux provinces. La sélection est basée sur l’excellence et non sur l’appartenance linguistique. Des athlètes et des artistes dont la langue première est autre que le français et qui ne parlent pas le français peuvent participer aux Jeux de la Francophonie.
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.