Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mardi 20 Mars 2012

Le professeur Ruben Sandapen prononce aujourd’hui la Conférence de la FESR

Agrandir l'image
Dans le cadre des Journées des études supérieures et de la recherche qui ont lieu jusqu’au 23 mars à l’Université de Moncton, le professeur Ruben Sandapen, du Département de physique et d’astronomie de la Faculté des sciences, prononce une conférence, intitulée « Les neutrinos ont-ils vraiment défié Einstein? », aujourd’hui, mardi 20 mars, à 15 heures dans le local A-231 du pavillon Jeanne-de-Valois au campus de Moncton.

En septembre dernier, les chercheurs de la collaboration internationale OPERA ont annoncé une anomalie dans la mesure de la vitesse de propagation des neutrinos, des particules élémentaires qui sont produits au CERN à la frontière franco-suisse et détectés 732 km plus loin au laboratoire Gran Sasso, en Italie. Ces neutrinos auraient une vitesse qui surpasserait d’environ 7,4 km/s celle de la lumière dans le vide. Pendant l’effervescence médiatique suivant la communication d’OPERA, des conclusions ont rapidement été tirées, la plupart remettant en question la relativité d’Einstein qui, nous dit-on, ne permet à aucun objet d’aller plus vite que la lumière.

La conférence du professeur Sandapen propose d’explorer et de préciser dans quelle mesure cette remise en question d’Einstein est légitime.

Professeur au Département de physique et d’astronomie depuis 2004, le professeur Sandapen est chercheur en physique des particules élémentaires. Il est chercheur invité annuellement à l’Université de Manchester en Grande-Bretagne depuis 2006 et à l’Institute for Nuclear Theory de l’Université de Washington aux États-Unis depuis 2010. Il collabore depuis une dizaine d’années avec des chercheurs de l’Université de Manchester qui sont également associés à l’Organisation européenne pour la recherche nucléaire (CERN) où se situe le Large Hadron Collider.

Il participe régulièrement à des conférences nationales et internationales, sa plus récente contribution étant à la 19e conférence «Deep-Inelastic Scattering and Related Subjects (DIS2011)» qui s’est tenue au Thomas Jefferson National Accelerator Facility (Jefferson Lab) en Virginie, aux États-Unis en avril 2011. Il participe ce mois-ci à la 20e conférence du même nom (DIS2012) qui se tiendra à l’Université de Bonn en Allemagne où il présentera ses plus récents résultats de recherche. Il enseigne notamment la relativité d’Einstein au campus de Moncton.

Renseignements : ruben.sandapen@umoncton.ca

Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.