Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Jeudi 22 Mars 2012

La philosophie de la science vue par un scientifique

Cyrille Barrette, professeur émérite au Département de biologie de l'Université Laval et auteur des livres « Le miroir du monde » et « Mystère sans magie », tous deux publiés aux Éditions MultiMondes, prononcera une conférence publique, intitulée « La philosophie de la science vue par un scientifique », le mercredi 28 mars à midi dans le local A-002 du pavillon Rémi-Rossignol au campus de Moncton.

Le mot science est un mot valise très large qui peut contenir à peu près tout ce qu’on veut. C’est un grand nombre de spécialités diverses, c’est une activité collective planétaire, une grande collection de connaissances et de théories, un ensemble impressionnant de techniques et d’instruments, de nombreuses applications pratiques dans tous les domaines de notre vie, une entreprise économique d’envergure etc.

Mais avant tout, la science est une façon de penser, une méthode pour comprendre le monde, un contrat spécial avec la connaissance.

C’est cet aspect philosophique de la science qui compte le plus et qui fera l’objet de cette présentation. Il sera notamment question du credo de la science, des limites de la science, de ses trois missions spécifiques, de la notion de vérité, du régime de preuves scientifiques, du cas des miracles, de la primauté des faits, de la valeur du doute, de la précision et de l’exactitude, etc.

Ce sera une occasion de réfléchir sur la nature fondamentale de la science que l’on pratique normalement sans y penser.

Cette conférence est d’intérêt général. Bienvenue à tous et à toutes.

Renseignements : Stéphan Reebs, au 858-4384.
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.