Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mercredi 07 Mars 2012

L'UMCS représentée à la conférence Science Atlantic 2012

À droite, on peut voir Sébastien Plante, professeur à l'UMCS, accompagné de Maxime Boudreau, étudiant à la maîtrise.
Agrandir l'image
C'est du 2 au 4 mars 2012 que s'est déroulée, à la Mount Alison University, la conférence Science Atlantic 2012. Il s'agit d'un regroupement de trois conférences, l'une portant sur la biologie, l'autre sur les pêches et l'aquaculture et la dernière sur l'environnement. La particularité de cette conférence est que les présentateurs sont majoritairement des étudiants du 1er cycle, mais les étudiants gradués du 2e et 3e cycle sont également encouragés à y participer. Pour la plupart des étudiants, il s'agit de leur première expérience de congrès. Le professeur Sébastien Plante et son étudiant à la maîtrise Maxime Boudreau, ont présenté quelques-uns de leurs travaux de recherche. La conférence de Maxime s'intitulait : Preparation and investigation of experimental feeds for Homarus americanus larvae. Ces travaux font partie d'un projet de Recherche et Développement Coopératif (RDC) du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG). Ce projet, en collaboration avec la compagnie Homarus inc. (une entreprise gérée par l'Union des Pêcheurs des Maritimes) et l’IRZC, a pour objectif principal de développer une moulée adaptée spécifiquement aux besoins nutritionnels des larves de homard.

C’est depuis 2002, que ces deux entités travaillent dans le but premier d'assurer une production de homards juvéniles pour l’ensemencement sur des sites de pêche. En 2008, l’équipe du professeur Plante s’est jointe au groupe afin de développer une nourriture artificielle (moulée) pour larves de homard. Il n'existe à ce jour aucune moulée parfaitement adaptée à l'élevage larvaire de homard. Les objectifs de cette recherche sont donc de combler cette lacune. Si tout se déroule comme prévu, un prototype de moulée verra le jour à l'été 2012. En produisant une moulée pour larves de homard, les coûts de production pourront être grandement diminués et l'exportation complète des techniques d'élevage vers l'industrie sera donc possible et facilitée.

Pour de plus amples renseignements visitez la conférence Science Atlantic.
Source : Service des communications, Campus de Shippagan
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.