Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mercredi 29 Février 2012

André Duguay contribue au plus récent numéro de la revue Diversité canadienne

Agrandir l'image
Chargé de projets à l’Institut d’études acadiennes et étudiant à la maîtrise en histoire, André Duguay a publié un article dans le plus récent numéro de la revue Canadian Diversity\Diversité canadienne consacrée aux phénomènes migratoires des minorités vers les milieux urbains au Canada et en Chine.

Intitulé « The Mi’kmaq of New Brunswick : A Rural Aboriginal People Resisting A National Urbanization Process », l’article propose une brève analyse du contexte historique et contemporain des Mi’kmaq du Nouveau-Brunswick en relation avec leur persistance en milieu rural confrontée aux phénomènes nationaux d’urbanisation des Premières nations.

« En Ontario et dans l’Ouest canadien, explique-t-il, on constate que la majorité des Autochtones habitent en milieu urbain alors qu’au Nouveau-Brunswick, la très grande majorité d’entre eux demeure toujours dans les réserves en milieu rural. J’ai trouvé ce phénomène intéressant et indicateur d’une situation qui semble être propre aux Autochtones du Nouveau-Brunswick et des Maritimes. »

Cet article s’inscrit dans la recherche d’André Duguay portant sur la mobilité géographique des Amérindiens des Maritimes vers les États de la Nouvelle-Angleterre aux 19e et 20e siècles. « Cet article porte sur la situation actuelle des Autochtones en matière de déplacement, mais le contexte historique y est également très important», dit-il.

« Les débuts de ma recherche remontent à mes études de baccalauréat en histoire alors que la Bibliothèque Champlain avait reçu une collection de fiches de frontières des Archives nationales des États-Unis remontant au début du 20e siècle, explique l’étudiant originaire de Dalhousie. J’ai remarqué qu’il y avait plusieurs Autochtones qui traversaient la frontière à l’époque, à un moment où le gouvernement canadien essayait de déplacer plusieurs populations amérindiennes dans de plus grandes réserves. J’ai donc voulu exploiter cette source primaire dans le cadre de mes études de maîtrise. »

« Mon intérêt pour l’histoire des Amérindiens remonte à mes étés de travail comme interprète au lieu historique national de la Bataille-de-la-Ristigouche à Pointe-à-la-Croix, sur les rives de la rivière Restigouche, tout près de Campbellton. J’ai voulu en savoir plus sur l’histoire des Autochtones et j’ai réalisé que très peu de chercheurs francophones aux Maritimes se sont penchés sur l’histoire des Premières nations qui ont pourtant eu des liens historiques privilégiés avec les Acadiens depuis le 17e siècle.»

La revue Canadian Diversity\Diversité canadienne est une publication de l’Association d’études canadiennes (www.acs-aec.ca)
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.