Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Lundi 27 Février 2012

Conférence annuelle Jean-Daigle au Département d’histoire et de géographie

Dans la photo, l’historien Gregory Hanlon, à gauche, est en compagnie de Jeremy Hayhoe, directeur du Département d’histoire et de géographie.
Agrandir l'image
Lors de la quatrième conférence annuelle Jean-Daigle du Département d’histoire et de géographie, organisée avec la collaboration du Groupe de recherche interdisciplinaire sur les cultures en contact, l’historien Gregory Hanlon, professeur à Dalhousie University, a prononcé une conférence, intitulée « De sinistres calculs : l’infanticide au quotidien dans l’Occident, 1500-1900 », en présence d’une quinzaine de personnes au campus de Moncton.

La sinistre comptabilité des « excédents » d'hommes dans les pays asiatiques se fonde sur un examen minutieux des taux de masculinité dans ces pays. Si l'on appliquait la même méthode aux sociétés européennes avant 1900, que trouverait-t-on? Le professeur Hanlon a présenté les résultats d'une série de recherches portant sur les taux de masculinité des populations rurales et urbaines de la France et de l'Italie entre 1500 et 1900. Le conférencier a aussi fait part de découvertes surprenantes et passionnantes.

Auteur de cinq livres et de plusieurs articles, M. Hanlon est un spécialiste de l’histoire du 17e siècle en Italie et en France. Il s’intéresse notamment à l’application de l’éthologie (étude du comportement animal) à l’histoire humaine.
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.