Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Vendredi 10 Février 2012

ONF en Acadie : « Quimmit : un choc, deux vérités »

Aux Rendez-vous de l’ONF en Acadie, on tente d’élucider comment et pourquoi le chien de traîneau a disparu, un mystère qui a laissé de terribles cicatrices dans tout l’Arctique canadien.

« Quimmit : un choc, deux vérités » (2010, 52 minutes) est un documentaire de Joelie Sanguya et Ole Gjerstad primé au Festival Présence Autochtone (Terres en Vues) en juin 2010 à Montréal (Second prix Rigoberta-Menchu). Il examine l’enjeu sur plusieurs angles grâce à des entrevues avec les communautés inuites et la Gendarmerie royale.

Ce film sera présenté le lundi 13 février à 19 heures dans l’amphithéâtre 163 du pavillon Jacqueline-Bouchard au campus de Moncton. L’entrée est libre.

Quimmit : un choc, deux vérités
Chez les Inuits, le chien de traîneau représentait non seulement une façon de vivre mais aussi un lien profond, persistant, à la terre. Entre les années 1950 et 1970, le mode de vie semi-nomade des Inuits a pratiquement disparu. Les familles se sont regroupées et sédentarisées. La population de chiens de traîneau a diminué si bien qu’il n’en reste plus que quelques centaines. Les Inuits sont nombreux à croire que leurs bêtes ont été tuées par la Gendarmerie royale, mandatée par le gouvernement fédéral pour vider le territoire de ses habitants et les « civiliser ». La GRC récuse ces histoires, soutenant qu'elles sont une pure invention ou le résultat d'un malentendu culturel.

Pour obtenir la liste complète des films au programme et tous les détails, visitez le site Internet ci-dessous.

Renseignements : 384-6897 / madoblan@nbnet.nb.ca
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.