Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Dimanche 05 Février 2012

Conférence de Charles Y. LeBlanc portant sur le Premier empereur de Chine et son armée en terre cuite

Charles Y. Le Blanc, professeur émérite de l’Université de Montréal et enseignant des cours d’histoire à l’Université de Moncton, prononcera une conférence, intitulée « Le Premier empereur de Chine (r. 221-210 av. J.-C.) et son armée en terre cuite : entre l’empire et l’immortalité », le mardi 14 février à 16 h 30 dans le local 217 de l’édifice des arts au campus de Moncton.

Le Premier empereur mit fin d’une façon draconienne au système de la royauté et du féodalisme qui avait duré plus de 2 000 ans en Chine (2207-222 av. J.-C.), sous les trois premières dynasties (Xia, Shang et Zhou). Il fonda la première dynastie impériale des Qin et modifia de fond en comble le système politique chinois jusqu’à nos jours.

La plus grande révolution de l’histoire chinoise fut ce changement de régime. Cet empereur construisit la première Grande Muraille et la première Cité Interdite. Près de son immense mausolée (jamais ouvert), on a découvert en 1974 son armée souterraine en terre cuite de quelque 8 000 soldats grandeur nature – certains l’appellent « la huitième merveille du monde ». Cette armée devait protéger l’empereur pour l’éternité. Pour cet empereur, le pouvoir absolu sur le temps allait de pair avec le pouvoir absolu sur l’espace. La conférence est accompagnée de diapositives.

Chercheur de renom à l’échelle de la planète, M. LeBlanc a notamment publié deux livres portant sur l’histoire et la philosophie chinoise dans la Collection de la Pléiade.

Une réception suivra.

Renseignements : Jeremy Hayhoe, au 858-4052.
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.