Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mercredi 16 Novembre 2011

Comité de mieux-être universitaire : un pas de plus vers une reconnaissance officielle

La photo nous fait voir des membres du CMU. Il s’agit, de gauche à droite, de Suzanne Harrison, présidente; Stéphanie Gautreau, étudiante stagiaire et bénévole; Lewis St-Onge, représentant du Service des ressources humaines; Sonia Bérubé; Roger G. LeBlanc, vice-président; et André Arseneau, coordonnateur - santé et sécurité. Absences dans la photo : Charles Babineau, Paul-Émile Bourque, Jacques Cormier, Jeanne Godin, Horia Iancu et Micheline Martin.
Agrandir l'image
Le 14 juin dernier, le Comité de mieux-être universitaire (CMU) a reçu une lettre du Vice-rectorat à l’administration et aux ressources humaines accueillant favorablement sa demande de reconnaissance officielle au sein de l’Université de Moncton, campus de Moncton.

Le CMU adopte alors son nouveau plan de structure et de fonctionnement qui comprend la création d’un comité de travail, un comité consultatif ainsi qu’un comité exécutif où siègent la présidente, Suzanne Harrison, le vice-président, Roger G. LeBlanc, la secrétaire, Jeanne Godin, ainsi qu’un représentant du Service des ressources humaines, Jacques Cormier. Malgré les changements dans sa structure et son mode de fonctionnement, le CMU maintient la même mission et la même vision.

Cette mission est de favoriser une culture de mieux-être à l’Université de Moncton, campus de Moncton, en encourageant un environnement propice à la croissance personnelle, à la promotion d’habitudes de vie saines et à l’adoption de valeurs communautaires positives auprès de tous les membres du personnel. Et que ces membres soient capables d’actualiser leur plein potentiel et ainsi ressentir un état de mieux-être optimal leur permettant de contribuer pleinement au succès dans leur milieu de travail.

Développer une culture de mieux-être requiert des activités tant sur le plan individuel que collectif et institutionnel selon sept dimensions de mieux-être et ce, sous l’égide de quatre grand piliers d’action : saine alimentation, vie sans dépendance, esprit sain et vie active.

Le CMU cherche premièrement à sensibiliser les membres du personnel face à l’importance d’avoir un état de mieux-être optimal en offrant différentes activités en milieu de travail. Le CMU mesure aussi l’impact de leur présence en évaluant l’état de mieux-être des membres du personnel par différents moyens tels que des cliniques de dépistage, des profils santé annuels et l’évaluation des programmes mis en place.

Pour assurer une plus grande visibilité, le CMU a maintenant un bureau de mieux-être dans le local 224 du Ceps Louis-J.-Robichaud, un courriel officiel : cum@umoncton.ca; un numéro de téléphone : 858-4382; et bientôt, un site Web plus accessible aux employés : http://web.umoncton.ca/umcm-fsssc-mieuxetre/.

Le 25 novembre, le CMU tiendra sa première réunion officielle avec les membres du comité consultatif afin de discuter d’un plan stratégique triennal. Ce comité comprend les membres de l’exécutif du CMU, les champions de mieux-être dans les différents édifices du campus, les représentants des associations syndicales ainsi que des Services aux étudiants et aux étudiantes et des services récréatifs et sportifs.
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.