Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Lundi 14 Novembre 2011

EKR : projet expérimental d’art-thérapie, dit projet de l’incubateur

Selma Zaiane-Ghalia
Agrandir l'image
Le 15 novembre dans le cadre du Projet expérimental d’art-thérapie, dit projet de l’incubateur, une séance de pratique de la peinture abstraite portant sur le thème du « pouvoir de l’amitié » sera proposée à un groupe de la résidence de l’Aboiteau de Dieppe. Ce projet de la peinture abstraite comme loisir thérapeutique auprès de personnes à besoins spéciaux est réalisé par Selma Zaiane-Ghalia, professeure à l’École de kinésiologie et de récréologie, et l’artiste peintre Mario Cyr, au sein de la résidence de l’Aboiteau.

Une première rencontre entre Mario Cyr et un groupe de dix résidents volontaires a eu lieu le 3 novembre à la résidence de l’Aboiteau pour personnes à besoins spéciaux, située au 2 100, rue Amirault à Dieppe. Lors de cette première rencontre, les dix résidents volontaires intéressés à prendre part à l’expérimentation ont participé à une discussion portant sur le thème de « l’histoire du secret » pendant que Mario Cyr réalisait une oeuvre inspirée du débat. Les personnes ayant toutes des besoins spéciaux spécifiques, tels que la maladie d’Alzheimer, la bipolarité ou encore le handicap cérébral de naissance, ont ainsi appris comment elles pourront, elles aussi, développer une oeuvre abstraite. Le groupe est composé de dix personnes âgées de 26 à 86 ans, dont trois sont en fauteuil roulant avec des difficultés importantes de mobilité des membres.

Le mardi 8 novembre, une deuxième rencontre a été organisée pendant laquelle cinq résidents ont expérimenté la peinture pendant que cinq autres étaient réunis autour de la table pour discuter du thème « la recette du plaisir ». Dix étudiants et étudiantes de l’École de kinésiologie et de récréologie ont assisté aux séances et ont pu les aider en cas de besoin avec le matériel servant à la peinture. Il en sera de même le 15 novembre où les groupes seront intervertis.

Il y a lieu de souligner que pour la réalisation de ce projet, l’entreprise ArtShack, située au 370 de l’avenue Acadie à Dieppe, a gracieusement offert une partie importante du matériel nécessaire en plus de fournir les chevalets, permettant ainsi aux résidents de bénéficier d’un équipement professionnel en peinture.

La résidence de l’Aboiteau participe aussi grandement à la réussite du projet en offrant la chance aux résidents de découvrir une activité de divertissement nouvelle. La résidence, par l’entremise de sa directrice Carole Richard, a mis son espace et son personnel à la disposition du groupe en plus de le soutenir financièrement pour ce projet. L’Institut de leadership de l’École de kinésiologie et de récréologie est aussi un partenaire important dans la réussite de ce travail de recherche.

Les personnes intéressées sont invitées à assister à cette troisième séance du 15 novembre. Il sera possible d’interviewer des résidents ayant participé à l’exercice ainsi que des étudiants et étudiantes de l’École de kinésiologie et de récréologie.

Renseignements : Selma.zaiane-ghalia@umonton.ca /858-3760
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.