Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Lundi 07 Novembre 2011

Le journaliste Jean-François Bélanger a partagé son expérience comme correspondant à l’étranger

La photo nous fait voir, de gauche à droite, Michèle Brideau, conseillère à l'Association acadienne des journalistes (AAJ) et reporter à Radio-Canada; Justin Dupuis, président de l'AAJ et journaliste à Radio-Canada; Jean-François Bélanger, conférencier; François Giroux, responsable du programme d'information-communication à l’Université de Moncton; et Mathieu Roy-Comeau, secrétaire de l'AAJ et reporter à l'Acadie Nouvelle.
Agrandir l'image
Correspondant à l’étranger pour le compte de Radio-Canada, Jean-François Bélanger était de passage au campus de Moncton pour y prononcer une conférence devant une soixantaine d’étudiants et étudiantes, de membres du corps professoral et de journalistes travaillant dans la région.

Diplômé du baccalauréat en information-communication de l’Université de Moncton en 1990, Jean-François a amorcé ses propos en disant : « Le métier de journaliste, je l’ai appris ici, à l’Université de Moncton. » Il a aussi complété la maîtrise en journalisme du CELSA de l’Université de Paris IV-Sorbonne en 1992.

Le journaliste âgé de 43 ans a témoigné de son expérience sur le terrain, notamment lors du soulèvement populaire contre le régime de Mouammar Kadhafi, en Libye. Il a également parlé de l’importance de la gestion du stress et des émotions, particulièrement en Afghanistan et en Haïti. Le journaliste a aussi insisté sur la nécessité en journalisme de préserver sa crédibilité en décrivant des réalités dans toute leur complexité. Il a d’ailleurs encouragé le public à regarder avec un œil critique les couvertures journalistiques et à s’informer par l’entremise de plus d’un média.

Jean-François Bélanger a fait ses débuts à la télévision de Radio-Canada à Moncton en 1989. Il a depuis couvert l'actualité dans plusieurs pays, dont l'ex-Yougoslavie (Bosnie, Kosovo, Serbie), Israël et les territoires occupés, le Liban, l'Afghanistan, Haïti, la Russie, de nombreux pays africains et, tout récemment, la Libye.

L'Association acadienne des journalistes a organisé cette conférence en collaboration avec Radio-Canada, la section acadienne de l'Union internationale de la presse francophone et le Programme d’information-communication de l'Université de Moncton.
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.