Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mardi 25 Octobre 2011

Lita Villalon reçoit deux professeures et une étudiante de 2e cycle de l’Université autonome de l’État d’Hidalgo

La photo nous fait voir, de gauche à droite, Jessica Zaragoza, étudiante à la maîtrise à l’UAUEH; Natalie Carrier, directrice de l’ESANEF; Amanda Peña Irecta, professeure à l’UAEH; Paul-Émile Bourque, doyen de la Faculté des sciences de la santé et des services communautaires; Lita Villalon, professeure à l’ESANEF; et Teresita de Jesús Saucedo Molina, professeure à l’UAEH. Benoît Bourque, directeur du Bureau des relations internationales, était absent lorsque la photo a été prise.
Agrandir l'image
Dans le cadre d’une entente entre l’Université de Moncton et l’Université autonome de l’État d’Hidalgo au Mexique, deux professeures chercheuses de l’UAEH sont en stage de perfectionnement en recherche avec Lita Villalon, professeure à l’École des sciences des aliments de nutrition et d’études familiales au campus de Moncton. Benoît Bourque, directeur du Bureau des relations internationales, a joué un rôle important dans la signature de cette entente entre les deux universités.

Les deux professeures, Teresita de Jesús Saucedo Molina et Amanda Peña Irecta, enseignent aux programmes de nutrition de premier et deuxième cycles de l’Institut des sciences de la santé de l’UAEH. Leur séjour de trois mois est financé grâce à une bourse octroyée conjointement par le Consortium des universités mexicaines et l’UAEH.

D’autre part, Jessica Zaragoza, étudiante à la maîtrise en sciences biomédicales et de la santé, fait aussi un stage en recherche de trois mois à l’ESANEF, financé par le Conseil national des sciences et technologie du Mexique. Le programme d’étude de cette étudiante est dirigé par Dr Saucedo, en collaboration avec la professeure Villalon. Pendant son séjour, Dr. Saucedo dirigera, toujours en collaboration avec Mme Villalon, la collecte des données de l’étudiante à Moncton et fera l’analyse des données obtenues à Hidalgo du projet « Facteurs de risque associés aux problèmes de comportement alimentaire : étude comparative entre les étudiants universitaires de Moncton et d’Hidalgo ».

Pour sa part, Amanda Peña Irecta fera, en collaboration avec Lita Villalon et Teresita Saucedo, l’analyse de données du projet « Alimentation, activité physique et ostéoporose chez les personnes âgées autonomes à domicile de la région du Grand Moncton » et participera aussi à la collecte de données effectuée présentement à Moncton.

Il est important de souligner qu’il existe des activités de recherche entre l’Institut des sciences de la santé et l’ESANEF depuis trois ans, ce qui a permis un échange d’étudiante à la maîtrise entre les deux pays et la réalisation de deux projets de recherche.

Les résultats attendus de cette collaboration sont trois manuscrits issus des données obtenues à Hidalgo et à Moncton, trois présentations scientifiques à des congrès internationaux et deux thèses de maîtrise, une d'une étudiante de l’Université de Moncton et l’autre de l’Université autonome de l’État d’Hidalgo, au Mexique.
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.