Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Vendredi 07 Octobre 2011

Coup de cœur francophone reçoit le Prix du 3 Juillet 1608

Le Conseil supérieur de la langue française du Québec a attribué le Prix du 3 Juillet 1608 à « Coup de cœur francophone », récompensant ainsi un organisme qui s’est distingué par son action exemplaire pour la défense et la promotion de la langue et de la culture françaises en Amérique.

Fondé à Montréal en 1987, Coup de cœur francophone est un festival dédié à la découverte et à la circulation de la chanson dans ses multiples expressions. Présenté chaque année en novembre dans quelque 35 villes canadiennes dont Moncton, il réunit des artistes de la scène nationale et internationale qui s’inscrivent dans une programmation principalement axée sur l’émergence, l’audace et la création.

En 1995, Coup de cœur francophone crée son volet « festival itinérant » en mettant en place le Réseau pancanadien qui regroupe aujourd’hui dix partenaires actifs au cœur des communautés francophones, dont le Service des loisirs socioculturels de l’Université de Moncton. Survolant six fuseaux horaires, l’événement présente chaque année environ 200 spectacles dispersés de l’Atlantique au Pacifique. Le Réseau pancanadien vise à offrir une vitrine à la création francophone et à faciliter la circulation des artistes, dont plusieurs sont issus de communautés francophones en situation minoritaire. De plus, il permet aux communautés d’avoir accès à une programmation diversifiée qui donne une large place aux nouvelles tendances.

Coup de cœur francophone, c’est un festival comme nul autre en son genre qui a su prendre le large afin de faire naviguer la chanson au fil des courants de la francophonie canadienne et internationale.

L’Ordre des francophones d’Amérique
Pour l’Acadie, le Conseil supérieur de la langue française a aussi remis l’Ordre des francophones d’Amérique à Liane Roy, qui occupe depuis 2010 le poste de première présidente et directrice générale du Collège communautaire du Nouveau Brunswick, société collégiale francophone pleinement autonome.

Le développement de l’Acadie, du Nouveau Brunswick de la région atlantique et le rayonnement de la francophonie internationale, tels sont deux des principaux champs d’action de Liane Roy tout au long de sa vie professionnelle. Après des études en service social et en éducation à l'Université de Moncton, Mme Roy entreprend sa carrière à titre de directrice adjointe, puis devient directrice générale de la Société des Acadiens et Acadiennes du Nouveau Brunswick et ensuite conseillère provinciale pour le secteur francophone des services d’orientation professionnelle et directrice de la Stratégie jeunesse. En 1990, elle occupe le poste de sous ministre adjointe au ministère des Affaires intergouvernementales du Nouveau Brunswick, ce qui lui ouvre les portes du réseau de la francophonie nationale et internationale. De 1995 à 1998, elle assume la présidence de la Société nationale de l’Acadie. En 1999, elle ne manque pas l’occasion de faire un saut au sein de l’Organisation internationale de la Francophonie pour œuvrer à la coordination du volet jeunesse du Sommet de la Francophonie à Moncton. Elle pousse plus loin son engagement au sein de la francophonie internationale en acceptant, de 2002 à 2004, la gestion d’un projet de recherche action en alphabétisation à Ouagadougou au Burkina Faso. De 2008 à 2010, elle devient sous ministre adjointe de l’Éducation postsecondaire au Nouveau Brunswick.
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.