Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Vendredi 30 Septembre 2011

Colloque du LAREO : l’importance des enjeux théoriques que soulève la question de la différence des sexes

Le Laboratoire de recherche en éthique et dans les organisations (LAREO) organise un colloque international, intitulé « Penser la différence des sexes : que proposent les théories ? », du jeudi 20 octobre à 14 heures au vendredi 21 octobre à 17 h 30 dans la salle 136 du pavillon Léopold-Taillon au campus de Moncton de l’Université de Moncton.

Conscients de l’importance des enjeux théoriques que la question de la différence des sexes soulève, plusieurs chercheuses et chercheurs d’ici et d’ailleurs se réuniront à l’Université de Moncton pour susciter une réflexion collective qui s’attachera à saisir ce que précisément les théories en disent. Comment l’interprètent-elles ? Quel rôle lui font-elles jouer dans la construction des psychismes et des sociétés ? Quelle fonction lui attribuent-elles dans la mise en scène du pouvoir politique ? Quelle efficacité lui découvrent-elles dans la structuration des mentalités ?

Le colloque s’intéressera donc aux discours que les théories du lien tiennent sur cette différence essentielle, la plus fondamentale sans doute, qui impose à tout être entrant dans le monde d’y rencontrer, outre son semblable, un autre sexuellement différent capable d’attiser en lui la haine aussi bien que le désir.

Conférences
Le jeudi 20 octobre, à compter de 14 heures et sous la présidence de séance de Maurice Rainville, il y aura accueil des participants et participantes en compagnie du recteur Yvon Fontaine, Lise Dubois, doyenne de la Faculté des études supérieures et de la recherche, Norma Dubé, sous-ministre adjointe à la Direction des questions féminines du gouvernement du Nouveau-Brunswick; et Lisa Roy, doyenne de la Faculté des arts et des sciences sociales.

À 14 h 30, Anne Decerf, chercheuse associée à l’Université de Moncton., prononcera la conférence d’ouverture, intitulée « La différence des sexes, un écart difficile à penser ». Elle sera suivie à 15 h 15 de Gilles Labelle, professeur à l’Université d’Ottawa, qui parlera de « Irène Théry et la question des genres ». Et à 16 heures, la professeure Jalila Jbilou, de l’Université de Moncton présentera « Bob Connell et la masculinité hégémonique ». Un débat suivra de 16 h 45 à 17 h 30. M. le recteur Fontaine offrira ensuite un vin d’honneur.

Le vendredi 21 octobre, la journée commencera dès 9 heures avec une conférence de Beatriz Carneiro Dos Santos, chercheuse à l’Université de Paris 7, intitulée « Les différences sexuelles de la psychanalyse : entre bissexualité, sexuation et temporalité ». À 9 h 55, David Risse, chercheur à l’Université de Montréal, enchaînera avec « La diversité sexuelle dans « Le deuxième sexe ». À 11 h 10, Marie-Andrée Pelland, professeure à l’Université de Moncton, présentera « Être femme et criminelle : analyse critique du regard théorique de Freda Adler ». Et à 12 h 5, Bernadette Bawin-Legros, professeure émérite à l’Université de Liège, parlera de « Pierre Bourdieu et la domination masculine ». La présidente de séance sera Lise Savoie.

Trois autres conférences seront présentées en après-midi, à compter de 14 heures, sous la présidence de séance de Marie-Andrée Pelland.

À 14 heures, Marie-Thérèse Seguin, professeure à l’Université de Moncton, présentera « De la différence à l’égalité, la pensée de John Stuart Mill ». À 14 h 15, suivra Carolle Gagnon, professeure à l’Université Laurentienne, avec « Du Dasein de Heidegger à l'espace sexué d'Elsa Triolet ». Et à 16 h 10, Anne Decerf, chercheuse associée à l’Université de Moncton, parlera de « L’impossible rencontre des sexes chez le Marquis de Sade. »

La conclusion et la clôture du colloque se feront par Maurice Rainville vers 17 h 30.

Les commanditaires de ce colloque international sont le Rectorat de l’Université de Moncton, le Vice-rectorat à l’administration et aux ressources humaines, la Faculté des études supérieures et de la recherche, la Faculté des arts et des sciences sociales, le Département d'administration publique et Centre de commercialisation internationale de la Faculté d'administration, le Département de science politique, le Département de sociologie, l’École de travail social, le Centre Métropolis Atlantique, la Chaire d’études acadiennes, Assomption Vie, le Bureau du Québec, le Bureau du conseil exécutif, Direction des questions féminines, gouvernement du Nouveau Brunswick; Coop atlantique; et Landal Inc. Courtiers en savoir.

Il faut s’inscrire d’ici le 14 octobre. Même si l’inscription est obligatoire, la participation au colloque est sans frais. Seuls les frais de participation aux repas sont exigés (35 $ pour le souper du 20 octobre; et 15 $ - dîner et 35 $ - souper le 21 octobre).

Renseignements : Marie-Andrée Pelland, au 858-4210; Lise Savoie, au 858-4234; ou Marie-Thérèse Séguin, au 858-4193 / sexesdif@umoncton.ca
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.