Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Jeudi 09 Juin 2011

Herménégilde Chiasson remporte le Prix Molson en art du Conseil des Arts du Canada

Herménégilde Chiasson
Agrandir l'image
Grâce à leur apport novateur et fondamental, les lauréats des Prix Molson 2011 du Conseil des Arts du Canada, Herménégilde Chiasson et Peter Victor, ont chacun transformé à jamais leur domaine d’activité.

Lauréat du Prix Molson en art, Herménégilde Chiasson s’est illustré dans plusieurs disciplines artistiques, notamment la littérature, le théâtre, le cinéma et les arts visuels. Premier Acadien à remporter ce prix, il a publié 15 recueils de poésie, réalisé 17 films, écrit 25 pièces de théâtre dont un bon nombre ont été présentées partout au pays, et a exposé ses œuvres dans plus d’une centaine de galeries.

Parmi ses publications, on retrouve Mourir à Scoudouc (1974), Vous (1991), Climats (1996) et Conversations (1998). Cette dernière lui a valu le Prix littéraire du Gouverneur général en poésie. Il possède deux baccalauréats en arts visuels, deux maîtrises et un doctorat, ainsi que plusieurs doctorats honorifiques dont un en lettres de l’Université de Moncton remis en 1999 lors de la collation des diplômes au campus de Moncton.

Ancien lieutenant-gouverneur du Nouveau-Brunswick, M. Chiasson a reçu le Prix France-Acadie pour son œuvre littéraire et le Prix d’excellence du Nouveau-Brunswick pour son œuvre cinématographique. On lui a décerné l’Ordre des francophones d’Amérique et on l’a fait Chevalier des arts et lettres. Il est membre de la Société royale du Canada et chevalier de l’Ordre de la Pléiade.

M. Chiasson est aussi un membre fondateur de plusieurs organismes artistiques importants comme le théâtre l’Escaouette, les Éditions Perce-neige, la Galerie Imago et l’Association acadienne des artistes professionnel.le.s du Nouveau-Brunswick. Né à Saint-Simon, il vit maintenant à Grand-Barachois et enseigne à l’Université de Moncton.

Deux Prix Molson du Conseil des Arts d’une valeur de 50 000 $ chacun sont décernés annuellement à deux personnalités canadiennes, l’une du milieu des arts et l’autre des sciences humaines. Les prix sont remis en reconnaissance d’une longue et exceptionnelle carrière professionnelle et d’une contribution soutenue des lauréats à la vie culturelle et intellectuelle du Canada. Le Conseil administre ces prix en collaboration avec le Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH). Les deux candidats ont été choisis par un comité mixte d’évaluation par les pairs à la suite d’un processus de mise en candidature.

« C’est pour nous une grande joie d’honorer Herménégilde Chiasson et Peter Victor, deux individus au parcours exceptionnel, mentionne Robert Sirman, directeur et chef de la direction du Conseil des Arts du Canada. Par son œuvre et son profond engagement envers la culture acadienne, M. Chiasson nous a permis de mieux apprécier cette communauté dynamique et la place unique qu’elle occupe dans le paysage culturel canadien. »

« Notre partenariat avec le Conseil des Arts du Canada dans le cadre des Prix Molson est des plus importants puisqu’il fait connaître l’excellence artistique et scientifique à tous les Canadiens, ajoute Chad Gaffield, président du Conseil de recherches en sciences humaines. Comme la réussite dans le secteur de l’économie mondiale dépend largement de notre capacité à capter des idées provenant de tous les secteurs d’activité, le Prix Molson reste une balise de l’excellence multidisciplinaire sur les plans de l’évaluation et de la réalisation. »

Cette année, le comité des Prix Molson se composait notamment de Joseph Yvon Thériault, professeur de sociologie et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en mondialisation, citoyenneté et démocratie de l’Université du Québec à Montréal.
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.