Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Vendredi 06 Mai 2011

Conférences portant sur l’habillement traditionnel acadien présentées au Musée acadien

Dans le cadre de la Journée internationale des musées le 18 mai, Annette Léger White et Sally Erskine Doucette prononceront une conférence publique, intitulée respectivement « Tendances de mode dans l’habillement traditionnel acadien » et « Le costume acadien en Nouvelle-Écosse en 2005 : aristocrate, paysan, festival et bien plus ... », le mercredi 18 mai à compter de 18 h 30 au Musée acadien du campus de Moncton.

C'est un fait bien établi que les Acadiens et les Acadiennes cultivaient le chanvre et le lin et élevaient des brebis pour la laine afin que la fibre soit employée de façon domestique dans la confection de leur habillement. Cette autosuffisance a été employée pour expliquer le caractère pratique et simple de ce peuple même à partir de sa tenue vestimentaire.

Voulant identifier les Acadiens et les Acadiennes comme un peuple unique, plusieurs des représentations du vêtement acadien ont été basées sur la croyance d’une vie simple dans une société égalitaire et, pour cette raison, ils n’auraient pas eu tendance à suivre la mode du temps. Cependant, une analyse plus profonde rapporte que certains éléments dans l’étude du vêtement acadien ont été minimisés afin d’accorder plus d’importance à l’aspect traditionnel; en effet, les tendances de mode et le style ont longtemps fait partie du vêtement féminin en Acadie.

Annette Léger White est une enseignante de carrière qui a toujours eu une passion pour les costumes d’époque. Elle a anciennement été conservatrice en textile et costume au Musée acadien de l’Université de Moncton, tout en collaborant avec d’autres musées et villages historiques pour y offrir son expertise, particulièrement dans la coupe et la confection du costume. Elle a participé à la production d’un film, à la publication de divers articles, à la fabrication de patrons et d’illustrations, en plus de donner maintes présentations, ateliers et entrevues sur le costume d’époque. Elle a été conférencière au Congrès mondial acadien de 2009 où elle a prononcé une conférence portant sur les tendances de mode dans l’étude de l’habillement acadien.

Grâce à son travail d’auteure, Sally Erskine Doucette a remarqué que de nombreux habitants néo-écossais se préparant pour le Congrès mondial acadien qui a eu lieu en Nouvelle-Écosse en 2005 assistaient à des ateliers portant sur la fabrication d’un costume acadien. Ce qui a attiré son attention car elle ne savait pas qu’il existait un « costume acadien ». Cette présentation est le résultat de ses recherches, y compris les visites dans les ateliers, les musées et les festivals afin d’apprendre comment les gens s’habillent pour exprimer leur identité acadienne.

Sally Erskine Doucette possède deux diplômes de Dalhousie University, le baccalauréat en histoire du Canada et la maîtrise en planification urbaine et rurale. Elle travaille toujours dans le domaine du logement, se concentrant davantage sur ceux destinés aux personnes aînées.

Sally coud depuis l’âge de cinq ans. Adolescente, elle a travaillé chez Goodman’s for Fabrics à Halifax où elle a été plongée dans le merveilleux monde du textile. En 2004, le Dartmouth Heritage Museum lui a demandé de reproduire le célèbre ensemble de mariage Bellefontaine pour son exposition sur la culture acadienne. Cette copie a été achetée pour la collection du Acadian House Museum / L'Acadie de Chezzetcook de la Nouvelle-Écosse.

Bienvenue à tous et à toutes. Renseignements : Jeanne Mance Cormier, au 858-4088.
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.