Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mardi 26 Avril 2011

Gaby Lyness effectue un voyage humanitaire au Brésil

Agrandir l'image
Étudiant au baccalauréat en travail social à la Faculté des arts et des sciences sociales, Gaby Lyness et cinq de ses collègues qui terminent la quatrième année en travail social se rendent cette semaine à Belo Horizonte, au Brésil, afin d’y vivre une expérience culturelle et humanitaire.

Président du conseil étudiant en travail social, Gaby Lyness est l’un des instigateurs du projet. « Ce voyage nous permettra d’observer les rapports culturels avec une ouverture d’esprit et nous permettra aussi de vivre l’expérience de celui ou de celle qui arrive de l’extérieur et qui doit s’adapter à un nouveau milieu, explique-t-il. Comme futurs intervenants en travail social, cette immersion dans une culture qu’on ne connaît pas ou peu nous permettra notamment de mieux comprendre les personnes immigrantes qui arrivent chez-nous, par exemple, et qui doivent composer avec les nombreux défis de l’intégration. »

Possédant le diplôme en intervention jeunesse du Collège communautaire du Nouveau-Brunswick, Gaby travaille depuis neuf ans auprès de jeunes en difficulté dans la région de Moncton. C’était donc un retour aux études qu’il a effectué en entreprenant des études à l’Université. « À la lumière de mon expérience comme intervenant jeunesse au fil des ans, je pense que j’ai encore beaucoup à donner aux jeunes et aux personnes dans le besoin. Ma formation universitaire me permet donc d’acquérir de nouvelles compétences en travail social, un domaine qui me tient particulièrement à cœur et me donne l’élan nécessaire pour atteindre de nouveaux objectifs», dit-il. Pendant le séjour au Brésil, le groupe de l’Université de Moncton rencontrera des personnes œuvrant au sein d’organismes à but non-lucratif et visitera l’Université de Belo Horizonte.

En prévision de ce voyage qui se poursuit jusqu’au 16 mai, les membres de la délégation ont travaillé de longues heures à faire des collectes de fonds pour le financer et se sont rencontrés régulièrement afin d’établir leurs objectifs d’apprentissage et pour se préparer à vivre cette expérience. Possédant une expérience significative à l’international, la professeure de travail social Isabel Lanteigne a agi à titre de personne ressource pour le groupe. Le groupe est formé de Danie Comeau, de Petit-Rocher, Joanie Haché, de Lamèque, Danielle LeBlanc, de Scoudouc, Céline Rousselle, de Rivière-du-Portage, Nathalie Boudreau, de Cap-Pelé, et Gaby Lyness, de Moncton.
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.