Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mercredi 30 Mars 2011

Cinq pièces de Georges Feydeau présentées au studio-théâtre La Grange

Département d'art dramatique
Agrandir l'image
Cinq pièces de Georges Feydeau, sous le titre commun « Bains de ménage » prendront l’affiche du 5 au 9 avril à 20 heures au studio-théâtre La Grange du campus de Moncton. Cet exercice pédagogique public des étudiantes et étudiants de 3e et 4e années du Département d’art dramatique se veut un vrai festival de comédies désopilantes qui ont fait rire des générations depuis une centaine d’années.

Georges Feydeau (1862-1921) est un classique du boulevard parisien dont les œuvres dramatiques sont de vrais mécanismes d’horlogerie animés d’un humour qui ne rate jamais la cible. C’est un défi de taille pour nos étudiantes et étudiants qui doivent se montrer à la hauteur de ce maître incontesté du rire.

Le thème commun de ces cinq pièces est la vie de couple avec ses hauts et ses bas et les situations cocasses, parfois même absurdes dans lesquelles se retrouvent les conjoints. Excellent observateur de la société de son temps, Feydeau amène sur la scène toute une galerie de personnages du début des années 1900 dans des situations comiques qui, malgré le passage du temps et les changements de la vie sociale, apparaissent comme étonnamment actuels.

Si Feydeau a cessé d’écrire bien avant de quitter ce bas monde, ses pièces de théâtre n’ont jamais quitté l’affiche et nous espérons que vous allez vous amuser autant que nos étudiantes et étudiants pendant le travail ardu exigé en répétition par « Un bain de ménage », « Léonie est en avance », « Notre futur », « C’est une femme du monde » et « Hortense a dit « Je m’en fous ».

Alors on vous donne rendez-vous à La Grange pour assister à « Bains de ménage » dans une mise en scène du professeur Andréi Zaharia et la scénographie d’Alain Tanguay. La distribution réunit les étudiantes et étudiants de 4e année Stéphanie Bélanger, Joannie Benoît, Audrey Blanchard, Mathieu Godin, David Losier, Agathe Marie, Gabriel Robichaud, et ceux de 3e année Ludger Bernard Beaulieu, Tanya Brideau et Rébécca Leblond. On espère une vraie thérapie par le rire, un rire véritablement français.

Renseignements : 858-4444.
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.