Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Jeudi 17 Février 2011

L’inoubliable Carmina Burana et une oeuvre pour percussion présentés sur la scène du Théâtre Capitol

Le Chœur du Département de musique et l’Ensemble de percussion de l’Université de Moncton présentent l’inoubliable « Carmina Burana », de Carl Orff, le dimanche 27 février à 14 heures sur la scène du Théâtre Capitol de Moncton.

En première partie, vous pourrez voir la grande première d’une œuvre pour percussion de Pierre Michaud, artiste en résidence à l’Université de Moncton, avec… « La Batteria ». C’est le nom que revêt pour l’occasion l’Ensemble de percussion qui, sous la direction de Michel Deschênes, proposera au public diverses œuvres riches en couleurs et en sonorités. Ce concert est présenté en collaboration avec le Service des loisirs socioculturels du Campus de Moncton.

Carmina Burana
La présentation de Carmina Burana, oeuvre percutante du compositeur allemand Carl Orff, sous la direction de Monique Richard, mettra en vedette le Chœur du Département de musique et l’Ensemble de percussion de l’Université de Moncton. Ils seront accompagnés des pianistes Roger Lord et Richard Boulanger ainsi que des solistes Annie Levesque (finissante), Jason Guérette (étudiant du Département de musique) et Ross Thompson (directeur de la chorale Cantabile Society of Truro.)

Oeuvre composée dans les années 1930, Carmina Burana a peu à peu établi sa place dans la culture populaire. Le mouvement O Fortuna, qui ouvre et ferme l’œuvre, est apparu dans de nombreux films et publicités télévisées afin de créer une ambiance pour des situations dramatiques ou cataclysmiques.

« Au-delà du bien connu O Fortuna, qui représente la fluctuation de la richesse et de la fortune, Carmina Burana est une œuvre qui plaît au public par la richesse de ses sonorités et ses rythmes percutants qui font passer l’auditoire à travers toute une gamme d’émotions », explique Monique Richard, directrice du Chœur de l’Université de Moncton.

Carmina Burana a été composée à partir de 24 poèmes médiévaux tirés d’un recueil appelé Carmina Burana ou « poème de Beuren ». Les sujets, profanes, dont il traite sont nombreux et universels : la fortune et la richesse, la nature éphémère de la vie, la joie apportée par le retour du printemps, les plaisirs de l’alcool, la bonne chaire, le jeu, la luxure, etc.

La Batteria
En première partie, « La Batteria » (Ensemble de percussion de l'Université de Moncton) réserve au public divers morceaux dont la grande première d’une œuvre de Pierre Michaud, intitulée «Dans l’ombre de Phaedrus ». Cette œuvre met en vedette Joey Roy au vibraphone accompagné de cinq percussionnistes. Le public aura également l’occasion de découvrir un nouvel ensemble appelé « Avahang », formé du maître percussionniste iranien Dariush Zarbafian, du professeur Michel Deschênes et de deux brillants étudiants en percussion, Kevin Johnson et Joey Roy. Les transcriptions et les arrangements des œuvres sont signés par Richard Gibson, professeur à l’Université de Moncton.

Les billets sont présentement en vente dans le réseau de billetterie du Grand Moncton (Centre étudiant du Campus de Moncton, Théâtre Capitol, théâtre l’Escaouette, Monument Lefebvre à Memramcook, Frank’s Music à Moncton et le Centre des arts et de la culture de Dieppe), 12,50 $ pour les étudiants et 20 $ pour les autres. Des frais de services s’appliquent. Pour la billetterie, on peut téléphoner au 506-858-4554. Renseignements : www.umoncton.ca/umcm-sls.
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.