Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mercredi 16 Février 2011

Charles Fournier souhaite venir en aide aux jeunes dans le besoin

Agrandir l'image
Charles Fournier, étudiant de troisième année au baccalauréat en travail social, se dit enchanté du stage qu’il a fait au Centre de jeunes QUEST de Moncton, qui offre une multitude de ressources pour aider les jeunes sans-abri ou encore ceux qui sont à risque de le devenir.

« À Moncton comme ailleurs dans la province, on a tendance à minimiser les problèmes d’itinérance et à isoler les jeunes qui en souffrent. Je suis passionné du métier que j’ai choisi parce que j’ai toujours eu à cœur le bien-être des gens, confie l’étudiant originaire de Saint-Basile. Je ne peux pas changer tout le monde mais si je peux faire la différence dans la vie d’une seule personne, j’aurai réussi. »

Charles Fournier a choisi de poursuivre des études universitaires en travail social après avoir complété le Programme de techniques d’intervention en délinquance offert au Collège communautaire du Nouveau-Brunswick à Dieppe. « J’ai voulu poursuivre mes études dans ce domaine, sachant que j’avais la capacité de m’investir à fond dans cette mission personnelle que je me suis donné d’aider les gens dans le besoin. De plus, mes professeurs m’ont fortement encouragé à le faire. Je suis conscient des risques d’épuisement professionnel en travail social mais je suis tout de même prêt à m’y investir. De plus, dit-il, je considère que le programme de l’Université de Moncton nous prépare bien pour la carrière. »

Le programme d’approche communautaire de Foyers de la jeunesse Moncton fait présentement la promotion d’une vente de tuques pour la campagne nationale Raising the Roof - Chez toit. Les profits amassés serviront à cibler et à développer des solutions à long terme pour contrer l’itinérance chez les jeunes.

Charles Gérard Fournier, représentant des étudiants et étudiantes de troisième année au baccalauréat en travail social 2010-2011, invite les membres de la communauté universitaire et particulièrement la population étudiante à fortement encourager cette cause. « En travaillant ensemble, nous pouvons vaincre cette problématique sociale et ainsi améliorer la qualité de vie des gens qui sont moins privilégiés », dit-il.

La Journée nationale pour la vente des tuques a eu lieu le 8 février. Toutefois, il est toujours possible d’en acheter en tout temps. Les différents modèles à 10 $ chacun sont disponibles au conseil étudiant de l’École de travail social, situé dans local 470-2 du pavillon Léopold-Taillon.

Il est aussi possible de communiquer avec Tracy Arnand, agente de développement de l’agence Foyers de la jeunesse Moncton, au 869-6294 ou par courriel à l’adresse developmentoffice@myrinc.com.

Enthousiaste face à son stage au Centre de jeunes QUEST, Charles Fournier tient à souligner l’encadrement qu’il a reçu de ses mentors Annie Caron, une personne ressource dans le cadre de son stage, et l’agente de développement Tracy Arnand.

Renseignements : Charles Fournier, ecf8806@umoncton.ca.
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.