Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Vendredi 28 Janvier 2011

L’Université de Moncton lance son programme de maîtrise en gestion des services de santé

L’Université de Moncton a procédé le 28 janvier au lancement officiel de son nouveau programme de maîtrise en gestion des services de santé, offert par le Département d’administration publique de la Faculté des arts et des sciences sociales.

Instauré l’automne dernier, le programme de 48 crédits offert à temps complet et à temps partiel vise à former des personnes issues du secteur de la santé qui pourront, à leur tour, participer au développement et à l’épanouissement des communautés francophones en milieu minoritaire. Les personnes candidates à la maîtrise doivent posséder une formation de premier cycle en santé ou une expérience de travail significative dans ce domaine. Le programme a pour but de favoriser l’accès des francophones à des postes de gestionnaires dans la structure décisionnelle et dans la gouvernance des établissements de santé.

« Nous sommes conscients que la place qu’occupe le français dans la prestation des services de santé dans la province est intimement liée à la place qu’occupent les francophones dans la structure décisionnelle, indique le recteur Yvon Fontaine. L’Université de Moncton est donc engagée à offrir une excellente formation de deuxième cycle en gestion des services de santé pour soutenir de façon significative le développement global des communautés francophones en situation minoritaire.»

M. Fontaine souligne de plus l’importance du soutien financier du Consortium national de formation en santé (CNFS), accordé grâce à une entente de financement avec Santé Canada dans le cadre de son accord de contribution avec le Bureau d'appui aux communautés de langue officielle, en vertu du Programme de contribution pour les langues officielles. « Ce soutien nous permet notamment de développer notre capacité de formation et de recherche en santé et en gestion des services de santé, et d’accueillir un plus grand nombre d’étudiantes et étudiants dans plusieurs de nos programmes en santé, dont le certificat et le diplôme de 2e cycle et la maîtrise en gestion des services de santé », dit-il.

Rappelons que le CNFS regroupe 11 institutions d’enseignement universitaire et collégial au Canada qui offrent des programmes d’études en français dans diverses disciplines de la santé. Dans le cadre du projet du CNFS, Santé Canada accorde un financement de 12,6 millions de dollars à l'Université de Moncton pour la mise en œuvre de la phase III (2008-2013) de son projet de formation et de recherche. Depuis 2003, c'est plus de 20 millions de dollars que reçoit l'Université pour ce projet, un investissement majeur dans la formation de personnes professionnelles de la santé francophones dans des secteurs clés.

L’Université de Moncton forme depuis près de 30 ans des gestionnaires œuvrant dans différents secteurs de l’administration publique et s’est engagée depuis 2006 à répondre de façon plus spécifique aux besoins des gestionnaires du secteur de la santé, comptant maintenant 26 personnes diplômées au certificat de 2e cycle en gestion des services de santé. Les programmes de certificat et de diplôme de 2e cycle en gestion des services de santé sont offerts depuis 2006 et 2009 respectivement, alors que la première cohorte d’étudiantes et étudiants à la maîtrise en gestion des services de santé est en place depuis septembre dernier.

Conférence « Données ou Intuition : Quelle décision? Des décisions éclairées pour des services de santé de qualité! »
Le lancement a eu lieu au Campus de Moncton dans le cadre d’une conférence ayant pour thème « Données ou Intuition : Quelle décision? Des décisions éclairées pour des services de santé de qualité! ». Présentée par des experts, elle était diffusée en direct par vidéoconférence au Campus d’Edmundston, à l’hôpital régional Chaleur de Bathurst et au ministère de la Santé à Fredericton.

Ces personnes ressources étaient Gisèle Beaulieu, directrice générale de l’hôpital régional Chaleur du Réseau de santé Vitalité; Dre Jalila Jbilou, professeure en gestion des services de santé au Département d’administration publique de l’Université de Moncton; et le Dr Édouard Hendriks, vice-président des affaires médicales et académiques du Réseau de santé Horizon.

Renseignements : Jenny Robinson, coordonnatrice de projets en gestion des services de santé 506-858-4520, jenny.robinson@umoncton.ca; Sylvain Vézina, directeur du Département d’administration publique 506-858-4286, sylvain.vezina@umoncton.ca
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.