Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Lundi 24 Janvier 2011

Les préparatifs vont bon train pour l’Atelier d’opéra de l’U de M

Les répétitions de l’Atelier d’opéra du Département de musique vont toujours bon train. Deux opéras, « Les Bavards », de Jacques Offenbach, et « L’amour à trois », de Gian Carlo Menotti, sont présentés sur la scène du Théâtre Capitol, les vendredi 28 et samedi 29 janvier à 20 heures et le dimanche 30 janvier à 14 heures.

René Poirier, metteur en scène et scénographe, dit des deux œuvres : « C'est intéressant de constater comment les communications prennent beaucoup de place dans nos vies. Ces deux opéras respectivement des 19e et 20e siècles restent drôlement actuels dans la thématique. Le public ne pourra faire autrement que de s'amuser puisque ce fut une partie de plaisir pour toute l'équipe de monter la production de cette année. »

Comme à l’habitude, l’Atelier d’opéra présente le travail des étudiants et étudiantes de la classe de chant dans le cadre d’un cours universitaire. Tous les rôles sont assumés par des étudiants dont l’instrument principal est la voix, sauf pour un qui est percussionniste. De plus, un récent diplômé de l’Université de Moncton, James Fogarty, se joint à la troupe pour compléter la distribution.

L’opéra « L’amour à trois », de Gian Carlo Menotti, sera présenté en première partie et mettra en scène les étudiants Nancy Breau (Lucy) et Jason Guerette (Ben), accompagnés de la pianiste Kim Dang-Robichaud.

L’opéra « Les Bavards », de Jacques Offenbach, sera présenté avec un orchestre de 18 musiciens, dont 13 sont des étudiants et étudiantes. Le chœur sera pour sa part composé d’étudiants du Département de musique et de gens de la communauté. Lisa Roy assure encore une fois la direction artistique et la préparation des chanteurs, alors que Monique Richard dirige l’œuvre et assume la préparation du chœur et de l’orchestre. René Poirier signe la mise en scène et la scénographie, assisté d’Annik Landry et Bernice Losier, alors que l’éclairage revient à Louise Lemieux.

Une histoire drôle où l’amour, le bavardage et les quiproquos s’entrelacent à la jalousie, la quête de la richesse et la douce vengeance. Le public convié aux déboires des personnages rira à coup sûr dans cet opéra-bouffe où le livret de Charles Nuitter est fort bien servi par la musique enjouée et figurative de Jacques Offenbach.

Les billets sont en vente à la billetterie du Théâtre Capitol, du théâtre l’Escaouette, chez Frank’s Music, au Monument Lefebvre et au Centre étudiant du Campus de Moncton, de 14,50 $ à 18,50 $. On peut également se les procurer en téléphonant à la billetterie au 856-4379 ou encore en ligne au www.capitol.nb.ca.

On peut obtenir de plus amples renseignements auprès de Lisa Roy, au 858-4016.
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.