Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mardi 18 Janvier 2011

Monica Mallowan, professeure en gestion de l'information à l'UMCS, contribue à la Revue Canadienne des Sciences Régionales

Agrandir l'image
La Revue Canadienne des Sciences Régionales / Canadian Journal of Regional Science, revue savante cotée de niveau A, publie, dans son dernier numéro spécial intitulé « Dynamiques entrepreneuriales et renouvellement des systèmes productifs » (http://www.cjrs-rcsr.org/Volume33.htm), la contribution de la professeure Monica Mallowan portant le titre « Intelligence économique et territoriale au service d’une stratégie de développement territorial : la délicate question de la formation des acteurs », rédigée en collaboration avec le professeur Christian Marcon, directeur de l’Icomtec, Univ. de Poitiers. La recherche porte sur les concepts et les réalités de la nouvelle économie et de la société de l’information et la place de plus en plus importante que l’information et le savoir occupent parmi les ressources stratégiques de l’entreprise et du territoire. Dans le prolongement de ces travaux, des champs disciplinaires, tels que la veille stratégique, la gestion des connaissances, l’intelligence économique ainsi que de nouvelles professions – gestionnaire du savoir, chargé de veille, agent d’intelligence économique - sont apparus. Si les contours de ces disciplines et de ces professions commencent à être mieux cernés, malgré ou grâce à l’émergence d’écoles de pensée différentes, un important travail reste à faire afin de préciser les nouveaux métiers d’une intelligence territoriale contribuant à la revitalisation des territoires, métiers qui ne sont pas résumés par celui de développeur ou agent économique, quel que soit l’intitulé exact retenu localement pour cette fonction. Cette communication s’interroge sur ce que devrait être la formation des acteurs de l’intelligence territoriale en prenant pour point de départ la place de l’intelligence économique au cœur de la nouvelle économie (1), puis en définissant les contours d’une formation à l’intelligence territoriale pour les développeurs territoriaux, sur la base des premières définitions de ce champ d’analyse (2).
Source : Service des communications, Campus de Shippagan
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.