Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mercredi 17 Novembre 2010

« Quatuor d’automne », un 26e texte pour la scène d’Herménégilde Chiasson

Cet exercice pédagogique met en scène les finissants et finissantes Stéphanie Bélanger, Joannie Benoît, Audrey Blanchard, Mathieu Godin, David Losier, Agathe Marie et Gabriel Robichaud.
Agrandir l'image
Les finissants et finissantes du Département d’art dramatique présentent « Quatuor d’automne », le tout dernier texte d’Herménégilde Chiasson, du samedi 4 au mercredi 8 décembre à 20 heures au studio théâtre La Grange du Campus de Moncton.
Cette production marquera le 26e texte pour la scène de cet auteur prolifique acadien et sa quatrième collaboration avec le département.

Répondant à la demande des étudiants du département qui souhaitaient produire une création, M. Chiasson s’est intéressé à mettre en valeur les particularités des futurs comédiens et comédiennes. De plus, l’écriture d’un tel projet fait appel à certaines contraintes (nombre de personnages, équilibre des rôles, âge des comédiens) auxquelles l’auteur a du répondre pour créer un spectacle qui ne sacrifie en rien à la dimension et à la pertinence dramatique de son sujet. La complexité des caractères et des situations de cette pièce représentent un défi artistique de taille pour les étudiants et étudiantes et ils se considèrent privilégiés par la confiance qu’on leur fait.

« Quatuor d’automne » prend place dans une petite ville où quatre personnages accompagnés de leurs conjoints et conjointes se retrouvent pour un dernier hommage à leur père qui vient de décéder. Les personnages passent en revue leurs vies et refont le parcours où leur père a joué un rôle à la fois tragique et problématique. À travers leur témoignage parfois drôle et souvent touchant, il y a lieu de voir un parallèle entre la société et le milieu qui les a formés et le passé accablant dont ils essaient de se libérer. Si le texte fait souvent référence à des événements familiaux, on y retrouve aussi la recherche d’une dimension spirituelle où les personnages cherchent à donner un sens à leurs vies et celui d’une réflexion historique où le présent n’est jamais loin.

« Quatuor d’automne » s’inscrit aussi dans un cycle de pièces qualifié par l’auteur de « tragi-comédie » et qui mettent en scène des préoccupations actuelles de l’Acadie mais en voulant insérer cette dimension dans un paysage plus grand. L’avant-dernier texte de M. Chiasson, « Des nouvelles de Copenhague », s’inscrivait aussi dans cette perspective. Dans cette approche, l’auteur a voulu aborder des sujets à résonance universelle. C’est le cas ici avec sa toute nouvelle création, un texte où la dimension humaine des personnages, leur relations avec leur environnement et leur parcours de vie prend l’allure d’un panorama aux couleurs d’automne, une saison où l’on fait des bilans, comme c’est un peu le cas ici.

La professeure et metteure en scène Marcia Babineau n’est pas étrangère à l’œuvre de l’auteur dont elle a été à la fois témoin et interprète depuis le tout début. Elle faisait déjà partie des interprètes des deux premiers textes qu’Herménégilde Chiasson a écrit pour les étudiants et étudiantes du Département d’art dramatique et elle a continué au théâtre l’Escaouette dont la vocation est la promotion de la dramaturgie acadienne.

La scénographie du spectacle est signée par le professeur Alain Tanguay et la conception des éclairages par la professeure Louise Lemieux.

L’entrée est de 5 $ pour les étudiants et étudiantes et 10 $ pour les autres. Les billets sont en vente à la Librairie acadienne ou au guichet du théâtre avant chaque représentation.

Pour réserver, il faut appeler au 858-4404 ou au 858-4471.
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.