Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mardi 16 Novembre 2010

Prix d’envergure pour le « Programme de gestion du stress en milieu scolaire »

Diane Levasseur, directrice adjointe de la Santé publique, Irene Bourgoin, du Comité consultatif de santé du District scolaire 3, et Renée Guimond-Plourde, professeure-chercheure à l’Université de Moncton, campus d’Edmundston, présentent les manuels du « Programme de gestion du stress en milieu scolaire » qui a remporté un prestigieux prix d’Agrément Canada.
Agrandir l'image
L’initiative « Apprenants en santé à l’école » et son « Programme de gestion du stress en milieu scolaire » ont reçu récemment la seule distinction de pratique exemplaire d’Agrément Canada décernée au Réseau de santé Vitalité du Nouveau-Brunswick.

Du 2 au 7 mai dernier, une équipe de 14 visiteurs d’Agrément Canada ont procédé à une évaluation de la qualité des soins et services offerts par le Réseau de santé Vitalité. Agrément Canada est un organisme indépendant qui a pour but d’aider les établissements de services de santé du Canada à examiner et à améliorer la qualité des soins et des services qu’ils offrent à leurs communautés.

Dans le cadre de la visite d’agrément, l’équipe a visité les établissements et programmes dans les quatre zones, consulté des documents, rencontré le personnel et des partenaires. Un agrément de trois ans a d’ailleurs été décerné au réseau de Santé Vitalité qui regroupe le nord-ouest du Nouveau-Brunswick, Campbellton, Bathurst et la Péninsule acadienne, ainsi que la région de Kent et le Sud-Est.

Selon la directrice adjointe de la Santé publique, Diane Levasseur, l’initiative « Apprenants en santé à l’école » et son « Programme de gestion du stress en milieu scolaire » est la seule pratique exemplaire dans les quatre zones qui ait retenu l’attention d’Agrément Canada. Cette pratique novatrice, qui s’efforce d’atteindre l’excellence dans la promotion de la santé auprès des écoliers, fait preuve d’audace par sa dimension de partenariats multiples ainsi que par la présence d’une chercheure au sein de l’équipe.

« Je suis très fière de mon équipe et de tous les partenaires qui contribuent au succès de ce programme innovateur, un modèle à suivre dans plusieurs milieux », a mentionné Mme Levasseur.

Rappelons que le « Programme de gestion du stress en milieu scolaire » est guidé par le Comité consultatif de santé du District scolaire 3 (CCSD) qui a entrepris, sous la responsabilité de l’infirmière en santé publique, Irene Bourgoin, des démarches afin de réaliser l’extension du programme en gestion du stress chez l’enfant de l’école Notre-Dame dans les 20 écoles du territoire.

« L’originalité de l’approche est simple, selon Mme Bourgoin. Elle utilise des techniques de respiration et la visualisation afin de gérer le stress et d’améliorer le rendement scolaire, tout en optant pour la formule "formation du formateur" qui inclut un partenariat élargi, soit des directions d’école/adjointe administrative, des infirmières en santé publique, des mentors en gestion de comportements, des parents, des conseillères en préscolaire, des gestionnaires en santé publique et des stagiaires en éducation ».

Professeure-chercheure au Secteur éducation, kinésiologie et récréologie de l’Université de Moncton, campus d’Edmundston (UMCE), Renée Guimond-Plourde, Ph. D., se réjouit de voir que les résultats de recherches deviennent accessibles dans les lieux de pratiques, servent d’instruments de travail, alimentent la réflexion sur les terrains de l’éducation et de la santé, tout en soutenant des partenariats féconds avec les multiples partenaires d’horizons variés.

« Je suis très touchée de voir les retombées des recherches entreprises auprès des jeunes : c’est leur parole qui guide la pratique pédagogique. En cela, on peut qualifier ce projet de pratique exemplaire et innovante. Une reconnaissance nationale de ce type confirme le bien-fondé d'une démarche de prise en main de sa santé dès l'enfance », a indiqué Mme Guimond-Plourde.

- 30 -

Source : Hugues Chiasson, coordonnateur des communications à l'UMCE (506 737-5034 - b)
Source : Service des communications, Campus d'Edmundston
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.