Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Vendredi 22 Octobre 2010

Huit personnes sont admises à l’Ordre des Régents et des Régentes

La photo nous fait voir, de gauche à droite, Raymond et Jean-Maurice Doucet (au nom d’Irène Doucet); le recteur, Yvon Fontaine; Louise Roy (au nom de Dominique Léger); Benoit Bourque, Marie Cormier (au nom de Rita Léger); Jean-François Richard, Pascal Robichaud, Dr Jean-Pierre Lacroix et Bernard Léger (au nom du père Maurice Léger).
Agrandir l'image
Un nouveau groupe de généreux donateurs et donatrices a été admis à l’Ordre des Régents et des Régentes de l’Université de Moncton lors d’une cérémonie qui a eu lieu au nouveau Stade Moncton 2010 Stadium situé au Campus de Moncton.

Benoît Bourque, directeur du Bureau des relations internationales de l’Université de Moncton, et Jean-François Richard, doyen de la Faculté des sciences de l'éducation, sont devenus membres.

Irène Doucet est devenue officier à titre posthume.

Le Dr Jean-Pierre Lacroix, spécialiste en parodontie à Dieppe, et Dominique Léger à titre posthume, sont devenus compagnons.

Enfin, le père Maurice A. Léger et Rita Légère, tous deux à titre posthume, et Pascal Robichaud ont été admis comme ambassadeurs.

Rappelons que l’Ordre des Régents et des Régentes a été institué en 1993 par le Conseil des gouverneurs dans le cadre de la campagne Impact afin de souligner la contribution des personnes qui apportent un soutien financier appréciable à l’Université de Moncton.
Cette distinction ainsi nommée rappelle le rôle joué par le Bureau des Régents qui a été transformé en 1967 pour devenir l’actuel Conseil des gouverneurs.

Pour des renseignements sur les dons à l’Université de Moncton, visitez le site www.umoncton.ca/dons.
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.