Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Jeudi 21 Octobre 2010

Colloque portant sur les nouveautés historiques et généalogiques acadiennes

Agrandir l'image
La Fédération des associations de familles acadiennes propose un colloque portant sur les nouveautés historiques et généalogiques acadiennes, sous la direction de Stephen A. White, généalogiste au Centre d’études acadiennes Anselme-Chiasson de l’Université de Moncton, le samedi 30 octobre de 9 heures à 16 heures au pavillon Adrien-J.-Cormier du Campus de Moncton.

Trois thèmes seront discutés lors de cette rencontre : les nouvelles découvertes et initiatives vis-à-vis l’histoire acadienne auprès de Parcs Canada; les nouvelles recherches sur la Déportation acadienne en 1755; et les nouvelles méthodes de retracer des origines et d’établir des lignées de nos ancêtres.

Le colloque consistera en la présentation de deux conférences en matinée qui seront suivies de deux ateliers en après-midi.

Lors de la première conférence, l’historien Ronnie-Gilles LeBlanc parlera de ce qui se passe à propos de l’histoire acadienne chez son employeur actuel, Parcs Canada. Originaire de Cap-Pelé, M. LeBlanc a consacré plus d’une vingtaine d’années aux archives privées du Centre d’études acadiennes à l’Université de Moncton, en plus d’être rédacteur des Cahiers de la Société historique acadienne.

Lors de la conférence suivante, Paul Delaney, spécialiste en matière des déplacements des exilés acadiens lors du Grand Dérangement, expliquera des renseignements qu’on peut extraire de la célèbre liste des Acadiens des Mines du colonel John Winslow grâce à l’analyse généalogique.

En après-midi lors du premier atelier, le président de l’Association des Martin d’Acadie et organisateur du projet d’ADN-Y des Martin acadiens, Ronald Martin, commentera la signification des tests de l’ADN du chromosome Y auprès des Martin de descendance acadienne.

Suivra l’atelier en compagnie du généalogiste Stephen A. White qui indiquera jusqu’à quel point des tests de l’ADN mitochondrial sont utiles pour prouver des lignées maternelles, et comment leurs résultats peuvent établir les origines ethniques des premières mères de l’Acadie.

Les frais d’inscription sont de 20 $ pour les personnes s’inscrivant à l’avance et 25 $ pour celles qui s’inscriront juste avant le début du colloque.

Pour de plus amples renseignements, visitez le site http://fafa-acadie.org. On peut aussi communiquer avec Donald Boudreau, au 506-532-8019, ou Stephen A. White, au 506-858-4085.


Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.