Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mercredi 06 Octobre 2010

Gervais Mbarga anime un atelier international de journalisme scientifique à Bamako

La photo nous fait voir l’équipe d’encadrement de l’atelier de Bamako. Il s’agit, de gauche à droite, du professeur Gervais Mbarga, de l’Université de Moncton; Patrice Goldberg, journaliste à la RTBF en Belgique; Dominique Leglu, directrice de la revue Sciences et Avenir en France; Dr Ousmane Touré, secrétaire général au ministère de la Santé du Mali; Théodore Kouadio, journaliste à Fraternité-Matin en Côte d’Ivoire; le professeur Boubacar Sidiki Cissé, directeur général du Centre Mérieux à Bamako; Armand Faye, journaliste à Coraf au Sénégal; et Marie Pier Élie, journaliste à Radio-Québec.
Agrandir l'image
L’Université de Moncton vient de participer à la coordination d’un atelier international de journalisme scientifique qui a eu lieu du 13 au 17 septembre à Bamako au Mali, sous la direction du professeur Gervais Mbarga, du Programme d’information-communication au Campus de Moncton. Cette rencontre a regroupé 30 journalistes francophones originaires de 12 pays africains et leurs homologues du Canada, de France, de Belgique et d’Allemagne.

La démarche s’inscrit dans le cadre d’un mentorat qui durera deux ans et qui a l’ambition de jumeler des aspirants journalistes scientifiques à des journalistes scientifiques chevronnés francophones.

L’opération est un projet dénommé Science Journalism Cooperation (SjCoop). Elle est initiée par la Fédération mondiale des journalistes scientifiques et elle entend permettre à l’Afrique de disposer de journalistes scientifiques compétents, intégrés dans un réseau international et capables de couvrir avec professionnalisme des sujets relatifs à la recherche scientifique, à la médecine, à l’environnement, à l’agriculture, à l’énergie, à la technologie. Formés in situ, leur isolement brisé, ils animent ainsi le débat démocratique et soutiennent la lutte contre la pauvreté.

Le Projet SjCoop couvre l’Afrique et le Moyen-Orient et s’étendra bientôt à l’Amérique latine et à l’Asie. Le professeur Gervais Mbarga est le coordonnateur du volet francophone de ce projet.

Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.