Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Lundi 28 Juin 2010

Christine St-Pierre et Eric Mathieu Doucet seront honorés par l'AAAUM cet automne

Christine St-Pierre
Agrandir l'image
L'Association des anciens, anciennes et amis de l'Université de Moncton, Campus de Moncton, rendra hommage à deux de ses diplômés lors d'une cérémonie qui aura lieu cet automne.

Ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine du Québec depuis 2007, Christine St-Pierre recevra l'Ordre du mérite des diplômés et diplômées de l'Université de Moncton. Créé en 1998, cet Ordre souligne la contribution exceptionnelle d'un membre qui fait honneur à son alma mater et à sa profession, que ce soit dans le domaine religieux, politique, socioéconomique, scientifique ou encore artistique.

« Christine St-Pierre a fait preuve de courage et de détermination en délaissant une carrière de journaliste où elle jouissait d'une excellente renommée pour faire le saut en politique provinciale afin de défendre des causes qui lui tiennent à cœur, indique la présidente de l'AAAUM, Marie-France Doucet. Mme St-Pierre incarne ces valeurs fondamentales que sont l'empathie et le don de soi et nous sommes ravis qu'elle ait accepté qu'un hommage lui soit rendu. »

L'AAAUM remettra également le prix Émergence à Éric Mathieu Doucet, directeur général à la Société Nationale de l'Acadie. Institué en 2008, ce prix a pour but de mieux faire connaître cette nouvelle génération de personnes diplômées qui se distingue dans différentes sphères d'activité, que ce soit en menant une carrière exceptionnelle ou encore en s'impliquant généreusement au sein de la communauté.

« Nous estimons que le prix Émergence est un excellent moyen de faire la promotion des diplômés et diplômées qui, en début de carrière, ont déjà réussi à se distinguer, ajoute Mme Doucet. Le cheminement remarquable de M. Doucet nous incite à souligner cet apport assez exceptionnel de la jeune génération des diplômés de l'Université de Moncton que nous saluons d'ailleurs avec beaucoup de plaisir. »

Christine St-Pierre

Née à Saint-Roch-des-Aulnaies, au Québec, Christine St-Pierre a obtenu le baccalauréat en sciences sociales de l'Université de Moncton en 1976. Elle a ensuite fait des études en démographie, en économie et en droit avant de faire le saut en journalisme.
Journaliste chevronnée pendant plus de 30 ans à Radio-Canada, elle a été courriériste parlementaire à Québec de 1992 à 1997, à Ottawa de 1997 à 2001 et de 2005 à 2007, et à Washington de 2001 à 2005. Pendant qu'elle était à la SRC, elle a été déléguée syndicale des communications de Radio-Canada de 2001 à 2005.

Élue députée de la circonscription de l'Acadie aux élections générales du 26 mars 2007 au Québec, Mme St-Pierre est devenue ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine le 18 avril de la même année.

Elle s'est intéressée au patrimoine, notamment en ce qui a trait à la modernisation de la Loi sur les biens culturels et à l'augmentation des sommes investies dans la restauration du patrimoine religieux. Elle a aussi fait de l'amélioration des conditions de vie des femmes une priorité en proposant un amendement à la Charte des droits et libertés du Québec pour y inclure la notion d'égalité entre les hommes et les femmes.

Éric Mathieu Doucet

Diplômé du baccalauréat en récréologie (BL 2000) et de la maîtrise en administration publique (MAP 2004) de l'Université de Moncton, Éric Mathieu Doucet possède également la maitrise en géographie/développement touristique de l'Université de Poitiers en France.

Natif de Bathurst, il est directeur général de la Société Nationale de l'Acadie depuis septembre 2009. Il a auparavant occupé le poste de directeur général de la Fédération des jeunes francophones du Nouveau-Brunswick (FJFNB) pendant six ans.

Avant d'assumer des fonctions au sein d'organismes sans but lucratif, M. Doucet a été impliqué dans diverses causes étudiantes pendant ses études à l'Université de Moncton, notamment à la Féécum.

Il est reconnu par ses pairs comme un grand instigateur du développement de la jeunesse francophone dans la province, dans le reste du Canada et même au sein la Francophonie internationale. Il a mis sur pied des initiatives d'envergure tel Accros de la chanson, Arts sur Roues et Animaction, en plus d'avoir initié le processus de développement de la Stratégie jeunesse du Nouveau-Brunswick qui est présentement en cours et touchera l'ensemble des jeunes de cette province.


-30-


Renseignements :
Jeanne Farrah, au 858-4130.
Autres photos (haute résolution) :Photo 1
Source : Service des communications, affaires publiques et marketing
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.