Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mercredi 23 Juin 2010

Retrouvailles françaises en terre acadienne

Grâce aux pêcheurs Gaston et Carmélita Robichaud de Val-Comeau, les deux professeures Sabine Mas et Florence Ott s'initient à la pêche aux homards.
Agrandir l'image
Il y a 14 ans, Madame Sabine Mas, étudiante en France à l'Université de Haute-Alsace en techniques d'archives et de documentation présentait son mémoire de maîtrise sur le traitement et la conservation des archives de la Société Alsacienne de Construction Mécanique de Mulhouse sous la direction de sa professeure en archives d'entreprise d'alors, Madame Florence Ott. L'année suivante, encouragée par sa professeure elle partait compléter une année d'étude à l'École de Bibliothéconomie et des Sciences de l'information (EBSI) à l'Université de Montréal et inaugurait ainsi une longue collaboration entre l'Université de Haute-Alsace et l'EBSI grâce à l'accueil sans faille de son directeur de l'époque, Monsieur Carol Couture devenu depuis 2006 le directeur de la Direction générale des archives de Bibliothèque et Archives nationales du Québec.

Ensuite, pendant que l'étudiante débutait un doctorat en sciences de l'information à l'EBSI en 2000 et devenait canadienne en 2003, sa professeure optait pour un doctorat en histoire portant sur la Société industrielle de Mulhouse et le patronat protestant mulhousien soutenu en 1999 à l'École des Hautes Études en Sciences Sociales de Paris. Elle continuait par ailleurs de diriger le Centre Rhénan d'Archives et de Recherches Économiques de Mulhouse qui était devenu une école pratique d'application pour les étudiants en archivistique et développait à l'université une spécialité en archives privées qui a fait sa réputation.

Et puis le temps a passé, après un postdoctorat en France, Madame Sabine Mas a été nommée en 2008 à titre de professeure adjointe à l'EBSI en archivistique et s'installait définitivement à Montréal. Madame Florence Ott, tentée par de nouvelles expériences et attirée par la beauté de la péninsule acadienne émigrait à son tour au Canada et s'installait à Tracadie-Sheila en octobre 2006. Elle était très vite sollicitée par l'Université de Moncton, campus de Shippagan et engagée temporairement en juillet 2007 comme professeure agrégée en gestion documentaire et se voyait confirmée dans le poste en tant que professeure régulière deux ans plus tard.

Et c'est ainsi, que dans le cadre du Colloque spécialisé en sciences de l'information (COSSI), qui s'est tenu sur le campus de Shippagan le 17 juin dernier, que ces deux professionnelles, professeures et chercheures en gestion de l'information se sont retrouvées en juin 2010 pour partager de nouvelles expériences en terre acadienne et espérer cette fois-ci ne pas attendre 13 ans pour se retrouver. Mais des discussions fructueuses ont eu lieu et il ne serait pas étonnant que les deux universités francophones dans lesquelles elles travaillent permettent à ces deux canadiennes françaises d'adoption de lancer de nouveaux projets conjoints dans le domaine de la gestion et de la conservation des documents d'archives.

Florence Ott et Sabine Mas, professeures en gestion de l'information
Source : Service des communications, Campus de Shippagan
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.