Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mercredi 21 Avril 2010

L'UMCS représentée à la Coopérative de solidarité en recyclage et intégration à l'emploi

La Coopérative de solidarité en recyclage et intégration à l'emploi étant maintenant dûment constituée, après avoir complété son étude de faisabilité, le temps est venu de procéder à une campagne intensive de recrutement.

Le conseil d'administration dûment élu en assemblée générale le 31 mars dernier, s'est doté d'un Comité de recrutement composé de Christine Lemay, Mélanie Roy, Inuk Simard, Patric-Éloi Mallet, Yvon Lanteigne et Irène McGraw. Ce comité a pour mandat d'élaborer une stratégie de recrutement; identifier de nouveaux recruteurs, distribuer du matériel promotionnel, coordonner et effectuer la campagne de recrutement.

Le comité profite du «Jour de la terre» pour tenir un point de presse afin de faire part de sa stratégie de recrutement et de sensibiliser les citoyens de la Péninsule acadienne à l'importance de supporter la nouvelle coopérative en y adhérant. Cette conférence de presse aura lieu le 22 avril à 10 h à l'Amphithéâtre de l'Université de Moncton, campus de Shippagan. Par la même occasion, l'image de marque de la coopérative sera dévoilée.

On rappelle que cette nouvelle coopérative est sans but lucratif et qu'elle a une vocation à la fois économique, sociale et environnementale. La Coopérative de solidarité en recyclage et intégration à l'emploi a en effet pour mission d' «exploiter une entreprise dans le domaine du recyclage afin de contribuer au mieux-être de la population et d'assurer une qualité de vie aux personnes ayant des limitations fonctionnelles en considérant qu'elles peuvent mieux s'intégrer à la société en faisant l'apprentissage d'habiletés et en ayant l'occasion d'accomplir un travail rémunéré reconnu utile par l'ensemble de la société.»

Comme première activité dans le domaine du recyclage, la coopérative prévoit opérer, d'ici 2012 pour le compte de la Commission des déchets solides de la Péninsule acadienne (COGEDES), un centre de triage des déchets recyclables qui offrira 18 emplois majoritairement occupés par des personnes ayant des limitations fonctionnelles. Ce projet devient possible grâce à la collecte sélective que s'apprête à instaurer la Commission des déchets solides de la Péninsule acadienne (COGEDES) après avoir construit un Centre de triage annexé à son présent Centre de transbordement situé à Tracadie-Sheila.
Source : Service des communications, Campus de Shippagan
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.