Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mercredi 31 Mars 2010

Une première au campus d'Edmundston et une première en éducation

Lise Dubois, doyenne de la Faculté des études supérieures et de la recherche et vice-rectrice adjointe à la recherche de l'Université de Moncton (à gauche), et Renée Guimond-Plourde, professeure-chercheure en éducation à l'UMCE. La photo a été prise dans un des salons étudiants ultramodernes du campus d'Edmundston quelques minutes après la conférence d'ouverture de la FESR.
Agrandir l'image
Renée Guimond-Plourde, professeure-chercheure en éducation à l'Université de Moncton, campus d'Edmundston, a prononcé la 13e Conférence d'ouverture de la Faculté des études supérieures et de la recherche (FESR) de l'Université de Moncton, le 23 mars dernier, à l'occasion des « Journées des études supérieures et de la recherche » qui se sont déroulées jusqu'au 26 mars.

La conférence de la FESR était diffusée en présence de Mme Lise Dubois, doyenne de la Faculté des études supérieures et de la recherche et vice-rectrice adjointe à la recherche de l'Université de Moncton. La FESR organise chaque année ce concours dans le but de valoriser les travaux de recherche d'un membre du corps professoral.

Mme Dubois a précisé que deux premières avaient été réalisées lors de l'activité. La conférence d'ouverture de la semaine se faisait pour la première fois au campus d'Edmundston. Il s'agissait également de la première fois qu'un professeur-chercheur de l'Université de Moncton provenait du domaine de l'éducation.

La conférencière était ravie d'avoir pu partager ses connaissances. « Je suis particulièrement fière de contribuer à animer cet "espace de socialisation" qui réunit en synergie par l'entremise de la vidéoconférence des étudiantes et étudiants des trois cycles d'études, des chercheurs en herbe, des formateurs de chercheurs, des professeurs-chercheurs, a expliqué Mme Guimond-Plourde. Je me suis inspirée de mon propre parcours de chercheure en tentant d'apporter des éléments de réponse à certaines questions touchant la recherche, les savoirs produits et les retombées, préoccupations centrales des chercheurs, toute discipline confondue, qu'ils soient expérimentés ou en formation ».

« L'honneur d'être la première professeure-chercheure en éducation qui prononce la conférence de la FESR me touche grandement, a mentionné Mme Guimond-Plourde. Le souci de la FESR d'offrir de tels rassemblements permettant la diffusion de la recherche, de concert avec les facultés, écoles et départements, contribue à l'édification de l'identité professionnelle. Selon moi, cette tribune originale s'inscrit comme un impératif dans la poursuite de notre rayonnement à titre d'université à part entière. »

- 30 -

Source : Hugues Chiasson, coordonnateur des communications à l'UMCE (506-737-5034 - b)
Source : Service des communications, Campus d'Edmundston
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.