Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mardi 16 Mars 2010

Journée mondiale du conte - une fois, il y avait...

«… Histoire originale. Celle d'une idée qui a germé dans l'esprit de quelqu'un qu'on ne connaît pas. Apparue peut-être par magie dans un monde qui regorge de mystères ou alors amoureusement préparée dans un lieu fantastique. Et voilà que cette idée arrive jusqu'à nous, on a entendu un appel… (www.journee-mondiale.com) ».

Le samedi 20 mars à 20 heures, la Nuit internationale du conte en Acadie (NICA), en partenariat avec le Centre d'études acadiennes Anselme-Chiasson et la Galerie d'art Louise et Reuben-Cohen de l'Université de Moncton, présente une soirée de contes intitulée Ça me dit de conter, à la Galerie d'art du Campus de Moncton. Cette soirée s'inscrit dans le cadre de la Journée mondiale du conte qui se déroulera «… dans tous les coins et les recoins de la France et du monde entier ! (jourmondialduconte.jimdo.com) ».

Les conteurs invités de cette soirée sont Ronald Labelle, Alfred Léger, Nelson Michaud, Yvette Pitre, Robert Richard et Anita Savoie.

Le conte nourrit les rêves en faisant appel au pouvoir évocateur des images et son imaginaire permet la rêverie où il prend sa force et son énergie. Malheureusement, dans toute l'Acadie et comme ailleurs au Canada français, les moyens de communication, la culture écrite et les divertissements du monde moderne ont progressivement remplacé l'auditoire des conteurs de la tradition orale. Néanmoins, avec la création de la NICA en 2002, organisme culturel et artistique qui a pour mission de promouvoir le conte oral en Acadie, ailleurs au Canada et sur la scène internationale, les conteurs de la NICA continuent d'imaginer et de créer un monde de rêves dans une ère où tout semble être inventé. En octobre 2003, l'UNESCO a adopté une convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, ce qui inclut le conte comme faisant parti des traditions et expressions orales à conserver.

L'oralité du conte est considérée comme thérapeutique. Alors, si le moment présent vous échappe parce que vous vivez le stress du passé ou de l'avenir, faites le voyage du conte oral avec les conteurs de la NICA. Ce voyage, selon Léandre Savoie, d'Évangéline, conteur issu de cette tradition orale, ce n'est pas n'importe lequel. «… T'écoutes bien soigneusement, pis tu suis le voyage du conte, si tu veux l'apprendre. Si tu ne suis pas le voyage, oùce que tu vas y-aller? C'est pour ça qu'y a du monde qui rate dans leurs études parce qu'ils suivent la lecture, mais ils ne suivent pas le voyage. (…) Ça, c'est pareil. Le conte, c'est la même chose. C'est un voyage qu'il faut que tu suives… (Source : Vivian Labrie, ethnologue du Québec, août 1977).

Les billets seront en vente à l'entrée au coût de 12 $ pour les adultes et 8 $ pour les étudiantes et étudiants. Les salles d'exposition du Musée acadien seront ouvertes.

Bienvenue à toutes et à tous.

-30-

Renseignements et billets : Robert Richard (506) 858.4724, robert.richard@umoncton.com www.nicacadie.com
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.