Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mardi 09 Mars 2010

Bruno Richard participe à la série Montréal-Québec

Bruno Richard
Agrandir l'image
Diplômé du baccalauréat ès arts avec majeure en information-communication de l'Université de Moncton en 2004, Bruno Richard participe dans le camp de Québec dans la série de télé-réalité Montréal-Québec présentée au Réseau TVA.

Diffusée depuis janvier, cette émission fait revivre les passions de la rivalité Nordiques-Canadiens dans une série de huit parties opposant l'équipe de Québec à celle de Montréal. Les joueurs sont suivis de près par les caméras dans leurs préparatifs, leurs activités en équipe, leurs moments de détente, dans le vestiaire et sur la glace.

Passionné des sports, le diplômé de l'Université de Moncton originaire de Bedec dans le comté de Kent est journaliste sportif à l'Acadie-Nouvelle depuis 2007. « J'aime les défis et je suis un mordu du hockey, dit-il. J'ai donc décidé de tenter ma chance en participant aux essais en présence de 10 000 autres joueurs amateurs qui souhaitaient comme moi participer à cette télé-réalité. J'ai été surpris d'être choisi, d'autant plus qu'il y avait des candidats de haut niveau, des joueurs qui ont évolué au sein de la Ligue junior majeure du Québec. »

Le journaliste est heureux d'y prendre part d'autant plus qu'il n'avait pas fait partie d'une équipe compétitive de hockey depuis trois ans. C'est aussi une occasion hors de l'ordinaire pour lui de pouvoir côtoyer les grands du hockey, tels Michel Bergeron et Bob Hartley à titre d'entraîneurs, et des joueurs d'expérience comme Claude Lemieux qui était l'invité d'honneur la semaine dernière.

La série se poursuit jusqu'en avril. Chaque semaine, chacun des entraîneurs place trois de ses joueurs au ballotage. Le public décide, par l'entremise d'un vote téléphonique ou par Internet, lequel d'entre eux pourra jouer le prochain match. Jusqu'à maintenant, l'Acadien possède un excellent taux de réussite et demeure parmi les favoris. « Je suis très heureux de mon expérience à tous les niveaux, souligne-t-il. C'est une occasion de me faire valoir et ça me fait plaisir de voir la réaction des gens qui m'entourent. Je suis aussi surpris de constater, par exemple, que les gens me reconnaissent dans le centre commercial. »

L'athlète âgé de 27 ans a déjà de nouveaux défis en vue. Reconnu pour sa vitesse et son coup de patin, il rêve de décrocher une place au sein de l'équipe nationale de patinage de descente extrême, un sport de vitesse sur patin où les compétiteurs se font la course sur des parcours contenant des sauts, des virages serrés et des pentes abruptes.

-30-
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.