Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mercredi 24 Février 2010

AUF : Contribution de 50 000 $ au nouveau programme de bourses de stages internationaux en Francophonie du Sud

Les étudiants et étudiantes d'Haïti ont proposé aux personnes assistant à la cérémonie d'ouverture de partager un gâteau en guise de remerciement pour le soutien obtenu de la communauté universitaire à la suite du terrible séisme qui a dévasté leur pays en janvier. La photo nous fait voir, de gauche à droite, l'étudiante Prisca Étienne; Pierre Noreau, directeur du Bureau des Amériques de l'Agence universitaire de la francophonie; l'étudiant Edens Gilles; Hédard Albert, ministre provincial du Mieux-être, de la Culture et du Sport et ministre responsable de la Francophonie; Benoît Bourque, directeur du Bureau des relations internationales; le recteur, Yvon Fontaine; et l'étudiante Amanda Paule Edmond.
Agrandir l'image
La participation aux diverses activités a été excellente lors de la Semaine internationale à l'Université de Moncton a eu lieu du 15 au 20 février au Campus de Moncton avec comme thème cette année Élargissons nos horizons.

Cette activité, on se souviendra, fait la promotion de la présence internationale au campus en plus de faire connaître les diverses occasions d'échanges internationaux qui sont possibles à l'Université de Moncton.

Lors de la cérémonie d'ouverture qui a eu lieu dans la salle multifonctionnelle du Centre étudiant, Hédard Albert, ministre provincial du Mieux-être, de la Culture et du Sport et ministre responsable de la Francophonie, a profité de l'occasion pour annoncer que le gouvernement du Nouveau-Brunswick accorde une contribution financière de 50 000 $ au nouveau programme de bourses de stages internationaux en Francophonie du Sud du Bureau des Amériques de l'Agence universitaire de la Francophonie et de l'Association des universités de la Francophonie canadienne.

Le ministre Albert était accompagné du recteur, Yvon Fontaine, et de Pierre Noreau, directeur du Bureau des Amériques de l'Agence universitaire de la francophonie.

Six étudiants de l'Université de Moncton participent annuellement à des stages crédités au sein de l'espace francophone. Ce projet permet un plus grand accès des étudiants des communautés francophones et acadienne du Canada à des stages et des occasions de formation à l'international.

« Je suis convaincu que ces stages développeront les compétences internationales et interculturelles des étudiants et étudiantes et qu'ils favoriseront leur ouverture sur le monde, contribuant ainsi à préparer le citoyen de demain », a affirmé M. Albert.

« Le Nouveau-Brunswick est un partenaire important dans les activités de la Francophonie, a-t-il dit. Notre contribution au programme de bourses de stages internationaux en Francophonie du Sud en est un bel exemple. Elle favorisera l'engagement des universités et des étudiants et étudiantes dans une perspective de solidarité Nord-Sud. »

Le ministre a également tenu à réaffirmer l'engagement de son gouvernement envers la croissance du Bureau des Amériques, une agence universitaire qui compte maintenant plus de 800 universités membres sur les cinq continents.

Le Nouveau-Brunswick est membre de l'Organisation internationale de la Francophonie depuis 1977 et y participe activement. L'Agence universitaire de la Francophonie à son siège social à Montréal.

Stands d'information et spectacle
Lors de la cérémonie d'ouverture, des étudiantes et étudiants haïtiens ont proposé des stands d'information présentant divers aspects culturels et historiques de la vie dans leur pays. Un spectacle, intitulé Haïti à l'horizon, a aussi clôturé la cérémonie.

Pendant la semaine, plusieurs activités étaient au programme, notamment un Salon de carrière inversé permettant à des étudiantes et étudiants internationaux de se présenter à des employeurs potentiels, et une rencontre pendant laquelle des étudiants ont fait des témoignages sur leur expérience en mobilité internationale. Que ce soit un stage en Belgique, lors d'une mission au Pérou ou encore étudier à l'étranger, les occasions de mobilité internationale offrent une expérience enrichissante pour tous et toutes.

Lors de la Journée du commerce international, une activité de rapprochement culturel s'est tenue en matinée et qui consistait à présenter les drapeaux des pays de ceux et celles qui sont inscrits à la Faculté d'administration. Ginette Martin, directrice de la division Haïti de l'Agence canadienne de développement international, y a présenté une conférence.

Lors de la Journée du développement international, on a souligné les activités du projet au Burkina Faso et de la section locale de Droit et démocratie. Il y a eu également des présentations portant sur différents thèmes reliés au projet gestion des écosystèmes au Burkina Faso - l'éducation à l'environnement dans les écoles primaires avec le professeur Kabulé Weva, sur la gestion de l'eau avec Alida Thiombiano, et sur la conservation des sols agricoles avec la participation de Soulama Soungalo.

Dans le cadre de la journée universitaire de la démocratie et des droits humains, Serge Rousselle, expert en droit des Autochtones et professeur à la Faculté de droit, a présenté une conférence, intitulée Déclaration des Nations unies sur les droits des peuples autochtones : en route vers un développement durable?

Cette Semaine internationale a pris fin avec la tenue de la Soirée internationale où la communauté était conviée à ce grand événement annuel qui propose gastronomie et spectacle. Cette année, on y a présenté une nouvelle composante, des stands interactifs dans le but de provoquer des échanges entre les différentes cultures.

-30-
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.