Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Vendredi 12 Février 2010

Le timbre commémoratif de Roméo LeBlanc a été dévoilé à l'Université de Moncton

La photo nous fait voir, de gauche à droite, Gilles Volpé, directeur des opérations à Postes Canada; le premier ministre Shawn Graham, Yvon Fontaine, recteur et vice-chancelier ; Dominic LeBlanc, fils de Roméo LeBlanc et député fédéral de la circonscription de Beauséjour ; et Graydon Nicholas, lieutenant-gouverneur du Nouveau-Brunswick.
Agrandir l'image
Postes Canada a souligné la remarquable carrière au service du public du très honorable Roméo LeBlanc, ancien gouverneur général du Canada, au moyen d'un timbre commémoratif qui a été émis le 8 février, date coïncidant avec le jour où M. LeBlanc est devenu gouverneur général il y a maintenant 15 ans.

Ce timbre commémoratif illustre le portrait officiel de M. LeBlanc. Les drapeaux du Canada, du Nouveau-Brunswick et de l'Acadie agrémentent également la partie inférieure de la figurine. Le feuillet de timbres exprime en images les services rendus par M. LeBlanc au Canada : les armoiries personnelles, l'insigne de l'Ordre du Canada, le Prix du Gouverneur général pour l'entraide et la Médaille académique du Gouverneur général.

L'Université de Moncton a aussi voulu souligner la remarquable carrière de celui qui est devenu son sixième chancelier de 2001 à 2004 lors d'une cérémonie de dévoilement du timbre qui a eu lieu le 11 février devant une salle comble à son Campus de Moncton.

« Nous avons été honorés lorsque le fils de M. LeBlanc, Dominic, nous a demandé d'organiser le dévoilement de ce timbre à l'Université de Moncton, une cérémonie qui fait suite à celle qui a eu lieu à Rideau Hall le 5 février en présence de l'actuelle gouverneure générale, son excellence la très honorable Michaëlle Jean, a mentionné le recteur Yvon Fontaine. Après tout, je suis convaincu que pour Roméo, une cérémonie comme celle-ci, parmi les siens, aurait été ce qu'il eût préféré. »

Dominic LeBlanc, également député fédéral de la circonscription de Beauséjour, a abondé dans le même sens en rappelant que « mon père était avant tout un homme sans prétention. Il aurait été honoré mais tout de même intimidé en quelque sorte par tant d'attention à son égard. »

« Roméo LeBlanc a laissé son empreinte sur notre institution et auprès de ceux et celles qui l'ont connu, a poursuivi M. Fontaine. En effet, lors de la campagne Excellence, la dernière campagne de financement de l'Université de Moncton, le nom de Roméo LeBlanc a notamment été rattaché à un don de la famille Irving pour la création de la Chaire Roméo-LeBlanc en journalisme. »

De plus, le philanthrope et ami de M. LeBlanc, Richard Carpenter, a fait un don de 100 000 $ pour la création du Fonds de bourses Roméo-LeBlanc, qui a ensuite été augmenté avec un don de M. LeBlanc lui-même et de dons In Memoriam faits lors de son décès. Les bourses sont attribuées aux étudiants et étudiantes du sud-est du Nouveau-Brunswick qui étudient à la Faculté des sciences de l'éducation.

L'Université de Moncton a d'ailleurs profité de l'occasion pour remettre la première bourse à Jennifer Halloran, de Trois-Ruisseaux, ancienne élève de l'école secondaire Louis-J.-Robichaud de Shédiac. Jennifer est inscrite en éducation au primaire et obtiendra son diplôme en décembre prochain.

Né à Memramcook en 1927, M. LeBlanc a débuté sa carrière comme enseignant et journaliste avant de devenir secrétaire de presse des premiers ministres Lester B. Pearson et Pierre Elliott Trudeau. En 1972, il est élu à la Chambre des communes comme député fédéral de la circonscription de Westmorland-Kent. Il occupera le poste de ministre des Pêches dans trois cabinets du premier ministre Trudeau.

Pendant son mandat, M. LeBlanc a supervisé l'expansion de la zone de pêche côtière qui est passée de sa limite de 12 milles à son élargissement actuel à 200 milles. Il a aussi contribué à modeler la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer.

En 1984, il est nommé au Sénat canadien et devient en 1995 le premier gouverneur général du Canada issu du peuple acadien et le premier du Canada atlantique. Il a assumé ces fonctions jusqu'à la fin de 1999.

En tant que gouverneur général, M. LeBlanc a embrassé diverses causes comme le bénévolat, en plus de mettre en valeur la culture des peuples autochtones au Canada. Il a ainsi lancé le Prix du Gouverneur général pour l'entraide, qui souligne le courage et le dévouement de Canadiens et Canadiennes ordinaires, et a proclamé le 21 juin comme Journée nationale des Autochtones.

-30-
Source : Service des communications, affaires publiques et marketing
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.