Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mardi 15 Décembre 2009

La Véloroute de la Péninsule acadienne: un projet, un concept, une vision

Armand Caron, conférencier invité
Agrandir l'image
ones côtières, les étudiants du baccalauréat en Gestion Intégrée des Zones Côtières et d'autres participants ont eu la chance d'assister à la présentation inspirante d'Armand Caron (ancien vice-recteur de l'UMCS) sur le projet Véloroute de la Péninsule Acadienne, le 26 novembre dernier.

C'est avec une introduction saisissante sur les clés d'une démarche de «leadership» réussie qu'Armand Caron a captivé l'attention des auditeurs. M. Caron s'est démarqué tout au long de sa carrière en transgressant les fenêtres d'opportunités qui s'ouvraient à lui. Il a toujours su arrimer ses convictions avec l'engagement communautaire. Bien que récemment retraité, c'est dans cette même logique et avec tout autant d'énergie que Monsieur Caron porte avec l'Association des Amis de la vélouroute, le projet d'un circuit cyclable sur l'ensemble du territoire péninsulaire. Il s'agirait de 316 km de pistes cyclables clairement signalisées, de Grande Anse à Néguac, raccordant 14 municipalités et 40 DSL. Projet rassembleur s'il en est un, le circuit de véloroute s'inscrit admirablement bien dans la continuité du Congrès mondial acadien 2009 dont le thème était «L'Acadie rassemble».

M. Caron nous a livré plein d'informations sur le projet qu'il qualifie bien sûr de rassembleur, mais aussi de moteur de développement éco-touristique et d'outil par excellence pour la santé et le mieux-être de tous les citoyens, sans compter les effets bénéfiques pour l'environnement. Sur le concept plus que sur l'outil, M. Caron a été inspirant, voire même convaincant. Lui-même adepte inconditionnel du vélo, il s'est largement inspiré des expériences similaires entreprises ailleurs, notamment la Véloroute des Bleuets autour du Lac Saint Jean, qui s'inscrit désormais dans l'axe majeur du développement éco-touristique dans cette région éloignée du Québec.

Comme nous l'a expliqué M. Caron, la mise en en œuvre d'un tel projet s'inscrit parfaitement dans une démarche dite intégrée. En effet, elle nécessite la prise en compte inclusive de l'ensemble des usagers des infrastructures existantes, une concertation inter- municipale et la conciliation des intérêts divergents afin de concrétiser une démarche durable pour la Péninsule acadienne. Finalement, une idée, un projet, un rêve qui, dans les mots d'Armand Caron, a besoin pour se réaliser de leaders, de motivateurs qui doivent néanmoins être relayés par l'élan populaire. Comme le Congrès mondial acadien 2009 nous l'a si bien démontré, un projet devient porteur aussitôt que les gens se l'approprient. «Mon projet, ma vision pour ma Péninsule», y a-t-il meilleur slogan pour passer du rêve à la réalité? C'est ardemment ce que souhaite Armand Caron avec le projet Véloroute de la Péninsule acadienne.
Source : Service des communications, Campus de Shippagan
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.